Quelle est votre constitution homéopathique

En naturopathie on ne fait pas de
diagnostic mais des bilans de terrain pour comprendre la santé, la
constitution (héritage) et le tempérament (adaptation).

On observe l’ensemble du corps ou une
partie du corps car « Tout est dans tout » et « Telle
est la forme tel est le fond ».

L’iridologie en fait partie ainsi que
la morphologie.

On peut ainsi observer et analyser la
forme d’une oreille, d’une main, d’un visage, et même des rides !

Ces observations permettent de
comprendre comment fonctionnent l’organisme, le psychique ainsi que
les grandes prédispositions de santé d’une personne.

Il en existe de nombreuses.

Voyons les 3 catégories des
constitutions homéopathiques élaborées à partir des 3 sels de
calcium qui constituent la masse minérale des os :

  • le carbonate
  • le phosphate
  • le fluorure

Ces 3 sels, présents pour chacun de
nous, représentent cependant une dominante avec une répartition
différente des 2 autres.

C’est Léon Vannier qui a mis au point cette typologie très édifiante.

  • Le Carbonique

Morphologie : bréviligne,
trapue, silhouette et squelette massif et bien proportionné avec un
thorax développé et des mains puissantes et carrées aux doigts
épais. Les lignes sont courtes même si la taille est grande.

La dentition est blanche et les dents
bien alignées.

Le manque de souplesse est une
caractéristique : le bras est rarement tendu complètement
(hypoflex) et forme un angle fermé si la paume est vers le ciel. La
jambe manque de souplesse à l’extension.

Enfant : la croissance se
fait en rond : gros bébé rond qui digère mal le lait.
L’enfant est endurant plutôt méticuleux ; il aime ce qui est
utilitaire.

Psychologie : attitude
claire, précise et directe car il n’y a pas de temps à perdre.
C’est un organisateur qui aime entreprendre et diriger dans les
règles. Il a l’esprit pratique.

L’allure est sécurisante du genre
« gros nounours » qui peut impressionner ceux qui ne
perçoivent pas le grand cœur derrière le paraître.

Le carbonique a un besoin de stabilité.
Il sent et comprends les choses mais ne les exprime pas

C’est l’initié.

Il aime les aliments qui tiennent au
corps.

Le carbonique qui fait du shopping ne
traîne pas dans les rayons, il aime être à l’aise et prend souvent
une taille au dessus. L’aspect utilitaire et le confort priment sur
l’esthétisme.

Prédispositions pathologiques :
bonne hérédité et force
vitale mais attention aux accidents, au surmenage ou risque de
claquage (tendinite, fracture ou troubles musculaires) car c’est un
gros travailleur qui ne connaît pas ses limites. Ses systèmes
circulatoire et cardiovasculaire (hypertension cholestérol…)
peuvent être fragilisés. Il a tendance au surpoids et à l’abus
alimentaires avec un épuisement digestif et des lithiases biliaires.

Le
tissu conjonctif est solide mais les épisodes de santé sont
spectaculaires et doivent être pris en compte sans être négligés.
Le carbonique a besoin de lumière et de bouger.

Attention : en cas de déprime, il
ne dit rien mais passe à l’acte.

Conseil : détoxication aux intersaisons ainsi qu’un peu de fantaisie !

  • Le Fluorique

Morphologie : mince voire
maigre grand ou petit avec une sensation d’asymétrie et une tendance
à se voûter avec un manque de musculature.

Le visage également peut présenter
une asymétrie.

Le fluorique est hyperlaxe avec un
angle supérieur à 180° lorsque le bras est tendu. Les mains sont
longues et fines parfois osseuses aux veines apparentes.

Les dents sont plutôt mal plantées et
petites. La mâchoire supérieure à tendance à avancer.

Enfin les jambes des femmes fluoriques
sont les plus harmonieuses des 3 constitutions !

La cambrure du dos handicape cependant
pour marcher avec des hauts talons…

Enfant : grande
souplesse du corps mais aussi de l’esprit : il lui faut du
changement. Il a tendance à s’avachir et ne se tient jamais droit
mais bouge toujours sur sa chaise. Les lordoses ou cyphoses sont
fréquentes.

Psychologie : sensible
aux influences de la lune, doué d’une grande intuition et assez peu
sociable voire inhibé même s’il aime faire la fête. Les univers
refuge lui correspondent bien. Le fluorique manque de structure,
reste indécis et instable dans une dispersion professionnelle ou
sentimentale. Il a des qualités d’assimilation intellectuelles très
importantes qu’il partage peu.

C’est un médiateur
qui aide au niveau moral et aime soutenir son prochain, mais
attention, il aime les mensonges et se laisse vite influencer !

Prédispositions pathologiques :
il souffre de migraines,
troubles intestinaux, fibromes ou polypes, mal de dos ou insuffisance
veineuse. La carence en silice est fréquente avec une fragilité des
tendons ou ligaments. Le système hormonal est vite affaibli
(thyroïde, surrénales, gonades).

Conseil : un peu de structure au quotidien et de sport !

  • Le Phosphorique

Morphologie : longiligne,
le phosphorique semble grand et maigre ou donne l’impression de
l’être avec sa silhouette élégante. Les articulations sont souples
et thorax étroit. Le visage est ovale ou triangulaire, les dents
sont régulières et jaunâtres parfois en avant.

Les mains sont harmonieuses aux doigts
longs et fins.

Les bras et jambes tendus offrent un
angles à 180°.

Enfant : croissance en
longueur et rapide. Le phosphorique fonctionne sur les nerfs et dans
l’émotion ; ses réserves sont vite brûlées d’où une
possible fatigabilité.

Psychologie : grande
sensibilité, délicatesse d’esprit, idéalisme et passion parfois
déçus par la réalité qui lui convient pas toujours. Il est
instable sur le plan émotionnel et le matérialisme n’est pas un
point fort.

C’est un artiste compositeur qui aime
l’esthétisme.

C’est l’inspiré.

Il aime également les plats bien
préparés et bien présentés avec des couleurs.

La femme phosphorique est très soignée
et coquette même malade, elle reste élégante jusqu’aux chaussures.
L’esthétisme prime sur le confort.

Ce sont des personnes qui ont besoin de
soleil et d’oxygéner leur cerveau plus que leurs muscles. Attention
à l’anorexie…

Prédispositions pathologiques :
système ORL (angine otite…) ou pulmonaire puis digestif avec
des inflammations ou infections traînantes. Le système circulatoire
est fragile (retour veineux, lymphatique…) l’organisme est vite
déminéralisé.

Attention au système nerveux très
sollicité et aux troubles psychosomatiques avec un fond de
dépression, de fatigue ou d’hyperthyroïdie.

Conseil : faire un pause !

A vous d’analyser votre profil…

Bonne santé à tous !

Source : corinnegoldfarbe.fr/quell…