Livres : La symbolique de ressentis proprioceptifs révélée par le collage

De l'éducation du corps à l'équilibre de l'esprit

Histoires parallèles de la médecine. Des Fleurs de Bach à l'ostéopathie

Histoires parallèles de la médecine. Des Fleurs de Bach à l'ostéopathie

Le Seuil. 2009

Sous des formes infiniment variées, les médecines dites parallèles ne cessent de proclamer leur fracassante nouveauté. Replacées dans une perspective historique, ces thérapeutiques montrent pourtant d'évidents liens de parenté avec des idées parfois fort anciennes, telles la confiance absolue dans le pouvoir guérisseur de la nature ou la responsabilisation du patient dans sa propre guérison. Un autre paradoxe tient à ce que ces thérapeutiques "douces" résultent souvent de positions dogmatiques d'une extrême rigidité. Leurs histoires, souvent stupéfiantes, peignent une fresque bariolée où se croisent en toute libéralité mystiques et hommes de bonne volonté, prix Nobel et charlatans avérés. Elles montrent surtout que les aromathérapies, drainages lymphatiques, ostéopathies, intégrations structurales et autres régimes "naturels" sont l'ombre portée de la médecine traditionnelle - ombre d'autant plus insistante que cette dernière se fait plus technique et en vient volontiers à oublier son principal objet : le patient.

Le Kinomichi

Le Kinomichi

Dervy. 2016

«Anti-art-martial». C'est par cette formule paradoxale que Bernard Hévin définit le Kinomichi qu'il présente dans cet ouvrage. En effet, le Kinomichi est issu de la profonde réflexion de Maître Noro, l'un des plus grands aïkidokas de la lignée du fondateur, Maître Ueshiba, sur la réalisation personnelle dans la Voie. Installé en France et rayonnant dans le monde entier, il a compris le point de jonction entre les spiritualités orientales et occidentales et ainsi créé un art, édulcoré de l'esprit de combat des arts martiaux japonais, en y associant les principes des gymnastiques douces. C'est cette histoire, la sienne avec Maître Noro et celle du Kinomichi, que développe Bernard Hévin dans ce livre. Il y décrit les principes fondamentaux et les techniques de cet art pour tous les âges, tous les physiques, hommes et femmes confondus, et nous sensibilise à l'esprit de sa pratique qui fonde une éthique personnelle universelle. Bernard Hévin, aujourd'hui enseignant et praticien en sychothérapie et humaniste reconnu, a rencontré Maître Noro en 1967. Il est rapidement devenu l'un de ses isciples et l'a rejoint sur la voie du Kinomichi qu'il pratique encore à l'âge de 78 ans. En ce temps où la frénésie le dispute au doute, ce livre constitue la référence indispensable pour tout pratiquant et pour tous ceux qui désirent trouver un apaisement et l'harmonie par l'expérience corporelle.

Never Stop Moving

Never Stop Moving

EDITIONS DE L'ATTRIBUT. 2018

« Peter Goss est un sorcier. Il a une connaissance presque infinie du corps humain en général et de chacun de nos corps en particulier – à nous qui suivons son enseignement. Il est un maître attentif et exigeant. » Emmanuel Carrère Tel que l'exprime Emmanuel Carrère dans sa préface, Peter Goss est un maître, l'un des grands pédagogues actuels de la danse et du yoga. Ce livre raconte son histoire, de son enfance et de sa jeunesse sud-africaines marquées par l'apartheid au swinging London des années 1960, jusqu'à ses années parisiennes où il est devenu chorégraphe. Son parcours artistique croise de grandes figures de la danse – classique, jazz ou contemporaine – mais aussi de la culture hippie et du showbiz. Mosaïque d'un artiste qui s'est toujours tenu à distance des modes et des influences du milieu professionnel. Ce livre nous parle de pédagogie, de la bonne distance à tenir entre l’enseignant et l'élève, de la façon d'éprouver son corps et ses mouvements, du savant dosage à déployer entre rigueur et liberté. Il est à mettre entre les mains de tous ceux qui sont engagés dans l'éducation et dans la transmission, au-delà du monde de la danse.

Fitness : Gym douce et stretching

Fitness : Gym douce et stretching

Amphora. 2005

La gym douce et le stretching font partie des disciplines du fitness les plus calmes, notamment pratiquées dans une perspective d’entretien musculaire, de relaxation et de détente. Olivier Stoffer présente séparément ces deux disciplines accessibles au plus grand nombre. Dans la première partie, les différents exercices de la gym douce sont regroupés en fonction du matériel utilisé : ballon, barre de danse, bâton, body ball, élastique, médecine-ball et sans matériel. Les objectifs spécifiques sont énoncés avant chaque consigne. La seconde partie développe tout d’abord les mouvements de base du stretching, classés par région musculaire. Des enchaînements sont ensuite proposés à partir de la position de départ : debout, assis, à genoux... Ce manuel s’adresse aussi bien à toute personne qui souhaite pratiquer ces disciplines individuellement, aux professionnels de la forme pour élaborer leurs cours, qu’aux étudiants qui préparent leur Brevet d’État.

La symbolique de ressentis proprioceptifs révélée par le collage

L’homme asymétrique

L’homme asymétrique

CNRS Éditions via OpenEdition. 2016

Dès la préhistoire, puis dans toutes les cultures, le taux des gauchers a avoisiné les 10 %. Environnés de droitiers, ils ont toujours été considérés comme des individus singuliers, marqués, selon les époques et les lieux, d’un potentiel plus ou moins funeste ou génial. Il restait à s’interroger sur la singularité du statut des droitiers eux-mêmes, dont le comportement est plus étroitement stéréotypé et asymétrique que celui des gauchers. Quels sont les avantages d’une telle asymétrie fonctionnelle constituée par l’homme, au cours de son évolution, dans un corps a priori symétrique ? Chez les droitiers, émerge un prototype, un modèle dominant, dont la dextralité se vérifie à la fois aux niveaux de l’œil, de la main et du pied. Il représente plus de 60 % de la population générale. Chez les gauchers, au contraire, il n’y a pas de type dominant. Leur latéralité croise de façon variable d’un niveau à l’autre. Une dextralité homogène constitue un réel avantage dans des tâches de force ou de précision. La force s’illustre dans le geste du bûcheron, auquel s’apparentent ceux des lanceurs en athlétisme. Ce mouvement rotatif s’avère mieux enchaîné et plus puissant s’il est sénestrogyre, solution naturelle des droitiers. Et les gauchers sont très rares dans l’élite mondiale des compétitions de lancer, de saut à la perche ou de décathlon, qui exigent une rotation dominante, uniformément accélérée du pied à la main. Quant à la précision, la suprématie des droitiers se vérifie en compétition de tir à l’arc ou à la carabine. Faut-il en conclure que les gauchers et les droitiers non homogènes sont maladroits et peu puissants ? Au contraire, ils deviennent très performants en condition de forte incertitude spatiale et temporelle, si le temps accordé pour réagir est très bref. C’est le cas lors des duels des sports d’opposition, en escrime notamment. En laboratoire, une latéralisation œil-main croisée permet d’obtenir des gains en vitesse et en précision dans des tâches d’attention visuo-spatiale. La dominance latérale oculaire, qui privilégie l’œil gauche chez 25 % des individus, se révèle être un facteur de coordination entre l’œil et la main. Cet élément d’asymétrie perceptive, peu exploré en neurosciences, participe pourtant dès l’enfance à l’ajustement sensori-moteur.

L'art de rester jeune

L'art de rester jeune

Presses du Châtelet. 2004

Non, vieillir ne signifie pas subir la fatalité de la déchéance physique et psychique. Clément Devincre propose de préparer et de profiter de ce « deuxième souffle de vie » que sont le troisième et le quatrième âge, afin de ne plus les aborder avec inquiétude et le sentiment tragique d être devenu inutile. C'est le moment de compter avant tout sur soi-même pour découvrir des activités ignorées, s'initier à des disciplines, continuer (ou commencer !) à enrichir son existence, vivre une nouvelle « aventure » en introduisant dans sa vie de retraité d'autres valeurs et d'autres buts que ceux de la réussite professionnelle et familiale. Car l'entrée dans l âge mûr est aussi le temps de la sagesse. Ce livre repose sur l'expérience de son auteur, mais aussi sur des techniques de soins art de la respiration consciente, pensée positive, méditations , sur des approches de santé naturelle phytothérapie, sophrologie, relaxation et sur une philosophie de vie qui prend source dans l'humanisme. En effet, les conseils et « remèdes » de Clément Devincre sont simples et efficaces. La preuve : à 87 ans, il se porte lui-même comme un charme !

Articles proches