La foire de Bourges, entre zénitude et développement durable

Ça sent bon l’encens dans le hall E de la Foire de Bourges. C’est celui destiné au bien-être. À droite, des produits 100 % naturels à l’Aloé vera du Mexique, à gauche des pierres de lithothérapie du Brésil, d’Afrique ou de Madagascar. Cet espace exotique propose toutes sortes de soins et de thérapies pour tous les maux du quotidien. Les visiteurs sont invités à la détente et à la relaxation. « Réharmoniser les énergies du corps et de l’esprit, pour trouver un mieux-être?! » C’est la devise de Frédérique Marciniak qui tient un stand de sophrologie et relaxologie. 

Elle propose 20 minutes de réflexologie plantaire. En intervenant sur le pied, c’est l’ensemble du corps qui est sollicité. La réflexologie active les méridiens qui traversent le corps et redistribue de l’énergie aux organes et au plexus. Elle libère le stress et les tensions nerveuses pour améliorer la circulation du sang et favoriser l’élimination des toxines.

Des produits 100 % naturels

Perrine, une commerçante de Bourges, propose des produits du quotidien complètement recyclables et réutilisables : pailles, savons naturels, éponges, serviettes, cosmétiques. C’est un retour à l’ancienne dans l’air du temps, chez Ma boutique au naturel.

Francesco et Antoinette, des Chtis aux personnalités excentriques, eux, proposent un nettoyant “100 % écolo” pour les lunettes, ordinateurs, casques de moto… à la fleur de Bleuet. Il est antistatique et surprend tous ceux qui s’arrêtent à leur stand.

En face, Au comptoir du bonheur, Christophe offre des thés fabriqués à Nazareth. On boit et mange tout ce qu’on infuse, “et ça, c’est vraiment écolo?!”. 

Des voyages d’exception

Au fond du hall, un peu cachés, Marjorie et Khenpo Trinley invite leurs visiteurs dans un petit endroit très intimiste, qui fait voyager au Bouthan ceux qui entrent.

Ils appartiennent au centre culturel boudhiste de Bourges. Astrologie tibétaine, bracelets personnalisés, mantras sculptés, tangka peint : tout est réunit pour offrir un peu d’exotisme le temps d’une visite…

Angèle Broquère

Source : www.leberry.fr/bourges-18…