Fontanelle

La fontanelle est l’espace membraneux à la jonction des os du crâne chez le nourrisson. En effet, à sa naissance, les os du crâne du bébé ne sont pas soudés comme chez l’adulte mais séparés par un espace mou pour permettre la croissance cérébrale. Le périmètre crânien passe ainsi de 35 centimètres en moyenne à la naissance à environ 50 centimètres vers deux ans. Malgré leur apparente fragilité, cette membrane est en réalité relativement solide. Il faut néanmoins préserver la tête des chocs et veiller à ne pas coucher le bébé toujours dans la même position pour éviter le « syndrome de la tête plate ».

 

Les fontanelles et sutures crâniennes du nouveau-né. © Céline Deluzarche, Futura, d’après Children’s Health Queensland.

Quand se referment les fontanelles ?

À la naissance, le bébé possède six fontanelles mais quatre se referment presque immédiatement au cours des premiers jours. La fontanelle postérieure, ou petite fontanelle, mesure environ 0,5 centimètre de large et se referme au bout de trois mois. La fontanelle antérieure, la plus grande, est située sur le devant du crâne et mesure entre 2 et 3 centimètres de large. Elle forme un losange et se ferme entre huit mois et deux ans. L’ossification des fontanelles est cependant variable d’un bébé à l’autre. Mais rassurez-vous : une fermeture à huit mois n’indique pas un développement moins important du cerveau ! Une sous-nutrition chronique peut en revanche retarder la fermeture.

Fontanelles : les signes anormaux

La fontanelle antérieure a tendance à ressortir lorsque le bébé pleure ou s’énerve, c’est parfaitement normal. Mais lorsqu’elle est saillante en permanence et qu’elle est associée à de la fièvre et des troubles du comportement, cela peut faire craindre une méningite ou une hypertension intracrânienne, signe d’une hydrocéphalie. À l’inverse, une dépression de la fontanelle traduit souvent une déshydratation. Dans de rares cas, les fontanelles sont déjà soudées à la naissance ou se ferment trop tôt, ce qui entraine une craniosténose avec une déformation du crâne (notamment vers l’avant et l’arrière) ou une microcéphalie, à l’origine de nombreux handicaps.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi : 

Source : www.futura-sciences.com/s…

Articles proches