Vidéo : Enquête sur la continuité de la conscience après la mort – Rencontre avec Christophe Fauré

Qu'est-ce que la conscience et que n'est-elle pas ? Comment en fait-on l'expérience ? Où cela se passe-t-il ? Y a-t-il une conscience au-delà du corps, au-delà de la vie ?

Ces questions secouent les philosophes, les maîtres spirituels, les médecins et chercheurs en psychologie, en neurosciences… et chacun·e de nous.

Expériences de mort imminente (EMI), expériences de mort partagée, VSCD (Vécu subjectif de contact avec un défunt), états de conscience accrue au seuil de la mort… certains phénomènes humains semblent contredire l'idée que la conscience ne serait qu'une simple production de notre cerveau. Dans la communauté scientifique-même, des voix remettent en question ce postulat.

Pour explorer ce sujet ainsi que ce qu'il peut nous apprendre sur le sens de la vie, j'ai invité le psychiatre Christophe Fauré, spécialisé dans l'accompagnement des personnes en fin de vie et de leurs familles.

Nous parlerons notamment de l'hypothèse de la continuité de la conscience après la mort, sujet abordé en profondeur par Christophe au fil de son dernier livre « Cette vie et au-delà ».

Ce livre étayé par de multiples recherches scientifiques est indiscutablement troublant. Nul doute en tout cas qu'il pourra apporter du réconfort non seulement à ceux qui accompagnent un proche en fin de vie et aux endeuillés, mais aussi à nous tous tant cette interrogation est universelle et éclairante sur la mort, mais aussi sur la vie.

VOIR AUSSI :  Hypnotisme et Magnétisme in books - Chapters Indigo

Psychiatre et psychothérapeute depuis plus de 25 ans (Université René Descartes – Paris), Christophe Fauré a eu, de 1989 à 2010, un parcours en Soins Palliatifs (Accompagnement des personnes en fin de vie – Accompagnement du deuil) dans l'Unité de Soins Palliatifs de l' Paul Brousse à Villejuif et à la Maison Médicale Jeanne Garnier de Paris et conjointement, de 1990 à 1996, dans le service de maladies infectieuses (Sida) du Professeur Gentilini à la Salpétrière.
Il est reconnu, en , comme une référence sur l'accompagnement du deuil et des ruptures de vie.

En complément de son parcours académique et de praticien, Christophe a effectué une retraite spirituelle de 2 ans dans le monastère bouddhiste tibétain, Dhagpo Kagyu Ling, près de Périgueux, dans le Sud-Ouest de la , couplée à une intense pratique méditative.

Pierre Portevin est coach de vie et de dirigeant. Après une vingtaine d'années dans les métiers du marketing et de la communication, il accompagne individuellement ou collectivement des personnes désireuses de faire évoluer leur vie personnelle ou professionnelle, ou leur pratique managériale ; des personnes qui désirent vivre pleinement et travailler avec enthousiasme, sens et authenticité à la transition du monde.

VOIR AUSSI :  Trois conférences sur les médecines alternatives - La Montagne

Pierre anime des formations et ateliers sur ces sujets de prédilection : la sécurité psychologique, la bienveillance envers soi et envers les autres, l'engagement, la confiance en soi, l'estime de soi, le courage, la curiosité, la persévérance, l'Ikigai authentique, l'intelligence collective…. Ses conférences et ateliers s'adressent tant aux particuliers qu'aux entreprises et organisations.

Il a écrit « Mon meilleur ami… C'est moi » (Eyrolles) et « Osez… Ca change tout – Ce que la nous apprend d'une bonne vie » (Chrysalide). Il a aussi contribué à deux collectifs : « Trans-mutation – Mutation ou effondrement » (qu'il a coordonné avec Stanislas Van Wassenhove, dans le cadre de l'université d'été pour dirigeants qu'ils coorganisent depuis 13 ans) et « The Routledge Handbook of Collective Intelligence for Democracy and Governance » (sortie prévue en avril 2023).

Infos et contact : pierreportevin.net

Partager Cet Article :