Seine-et-Marne: Rencontre avec Stéphanie Stievenard, magnétiseuse et coupeuse de feu

Stéphanie Stievenard explique son don de magnétiseuse et coupeuse de feu, qui lui vient d'une de ses grands-mères.

Stéphanie Stievenard habite Jouarre et se présente comme magnétiseuse et coupeuse de feu. Pour beaucoup d'entre nous, une magnétiseuse et une coupeuse de feu s'apparentent plus à des remèdes et incantations du Moyen-âge qu'à des disciplines de médecine douce permettant de soulager le client au 21e siècle. Pourtant, de plus en plus de services d'oncologie ou de grands brûlés font appel à ces personnes qui parfois font sourire, tant nous sommes habitués à ingurgiter de nombreux médicaments pour tous les tracas que nous rencontrons au fil de notre vie. Rencontre avec cette praticienne d'un nouveau genre, qui filtre les énergies pour nous remettre sur pied.

Retirer les énergies négatives

Comment définit-on un et un de feu ? « Un est une personne qui travaille sur les énergies d'un client », explique Stéphanie Stievenard. Elle poursuit : « Un de feu est quelqu'un qui travaille sur les brûlures d'une personne afin de soulager ses douleurs en stoppant la propagation de la brûlure dans le derme et l'épiderme. » 

Pour comprendre l'action de Stéphanie Stievenard, il faut imaginer un aimant avec ses pôles positif et négatif. « Moi, je ne travaille que sur le positif de la personne et je lui enlève le négatif avec le . » Le négatif correspond à « tous les blocages qu'une personne peut avoir. » Pour le moment, ces définitions peuvent paraître absconses. Stéphanie Stievenard utilise donc un exemple pour mieux se faire comprendre. Avec elle, pas de stéthoscope, pas d'appareil radiologique et autre engin de la médecine conventionnelle : son outil de travail est ses mains. « Lorsqu'on a une émotion ou une nouvelle difficile, on a tendance à ressentir quelque chose qui nous tombe sur la nuque. En fait, rien ne nous tombe sur la nuque en réalité. Mais nous ressentons ce poids. Cela peut être le symptôme d'une énergie qui se bloque au niveau de la nuque. Mon but est de venir retirer ce blocage qui peut ensuite apporter des problèmes sur les épaules ou le dos par exemple. »

VOIR AUSSI :  Suite des mémoires pour servir à l'histoire et à l'établissement du magnétisme animal - Marie-Jacques de Chastenet, Marquis De Puységur

Travailler avec les mains

Mais alors, dans le concret, comment s'articule l'action de Stéphanie Stievenard ? « Sans toucher la personne allongée sur une table de soin et tout habillée, sans crème ou absorption d'un produit, car nous n'en avons pas le droit, je passe ma main au-dessus de la personne. Ce faisant, je ressens les blocages que la personne peut avoir. Cela se manifeste par des picotements et je peux ressentir la douleur de la personne au où le blocage a lieu. » 

Stéphanie Stievenard dit pouvoir déterminer des maladies anciennes ou des traitements anciens. « L'énergie de la personne me fait ressentir une intervention à un endroit précis. » 

Maintenant que la cause du problème est fixée, comment Stéphanie Stievenard le résout ? « Dès que je ressens un blocage, je travaille dessus. La personne perçoit ma détection, soit avec des picotements, de la chaleur ou du froid, soit elle perçoit le de ma main au-dessus de son corps. Mon but est de supprimer ce blocage en effectuant des passages avec ma main, en faisant descendre ce blocage jusqu'aux pieds. » 

« Nous ne sommes pas des sorciers ! »

Une coupeuse de feu pourrait nous faire penser à cette sorcière du film Les Visiteurs, qui fait revenir à sa jeunesse une vielle dame. Cette image fait rire Stéphanie Stievenard. « Nous ne sommes pas des sorciers ! On vient voir une coupeuse de feu après avoir pris un gros coup de soleil, après une brûlure domestique, en raison d'un traitement par rayon ou par chimiothérapie, en raison d'un problème de peau comme de l'eczéma, du psoriasis, un zona, et les grands brûlés. L'action d'un coupe-feu ressemble beaucoup à l'action d'un magnétiseur.  » Stéphanie Stievenard définit son action comme « coupant la propagation de la douleur afin de cicatriser plus vite. » 

Un don atavique

Il n'y a pas d'école pour devenir magnétiseur ou coupeur de feu, ni des cours du soir, ni en regardant des tutos sur Internet. Ces sensibilités se transmettent par hérédité, comme l'explique Stéphanie Stievenard. « Pour ma part, c'est un don qui m'a été transmis par ma grand-mère paternelle qui avait ce don de magnétiseur. Elle utilisait son don occasionnellement. » Stéphanie Stievenard assure que son don a été transmis à sa fille. C'est un magnétiseur situé dans le département de la Marne qui a fait émerger le don de Stéphanie Stievenard.

VOIR AUSSI :  Homéopathie, naturopathie, médecines douces : l’étonnant lobbying du cancérologue Alain Toledano

Ancienne conductrice de ligne dans l'industrie, Stéphanie Stievenard se consacre exclusivement à ces douces désormais. Elle se déplace au domicile de ses clients (NDLR : il est interdit d'utiliser le terme patient qui est réservé à la médecine traditionnelle).

Des oncologues et des pompiers font parfois appel à des coupeurs de feu également. « On n'en parle pas de trop, car on peut alors être traité de charlatan. » Pour autant, cette médecine douce a ses adeptes. Alors un magnétiseur ou un coupeur de feu sont-ils vraiment efficaces ? Tout ce qui échappe à une démonstration rigoureuse peut être taxé de supercherie. Pourtant, l'un et l'autre obtiennent des résultats. Alors, simple fait dû au hasard, ou vraie méthode pour soulager ? Chacun apportera sa réponse personnelle.

Par ailleurs, Stéphanie Stievenard dit être en phase d'obtention d'un accord pour intervenir en test dans un établissement hospitalier.

Vous pouvez contacter Stéphanie Stievenard au 06 89 42 68 25. Le tarif est de 45 € la séance, avec d'éventuels frais de déplacement pour les rendez-vous situés loin de Jouarre et de La Ferté-sous-Jouarre. La magnétiseuse et coupeuse de feu se déplace jusqu'à Créteil.

Cet Article est apparu d'abord sur https://actu.fr/ile-de-france/jouarre_77238/seine-et-marne-rencontre-avec-stephanie-stievenard-magnetiseuse-et-coupeuse-de-feu_60182510.html

Lire ici la suite de l'Article Original

Partager Cet Article :