Qu’attendre du premier salon du bien-être de Wormhout ?

Ce samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre, la ville de Wormhout organise son premier salon du bien-être dans le cadre d'Octobre rose. Exposants, initiation à la , temps d'échange, marche… Les animations seront variées.

C'est une première à Wormhout. La commune accueillera ces samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre un salon du bien-être à l'occasion d'Octobre rose. « On avait été sollicités par les professionnels de la médecine douce », se souvient Florence Dehondt, première adjointe. Et c'est donc tout naturellement que la Ville a écouté cette demande.

Tout au long du week-end, ces professionnels mettront en lumière leur travail et leurs solutions pour se sentir mieux. Pour cela, la municipalité a fait appel à des personnes des environs. « Par exemple, le est de Wormhout », fait valoir Florence Dehondt. Parmi les autres domaines présents sur le salon : , diététique, , réflexologie…

VOIR AUSSI :  Youtube renforce sa lutte contre la désinformation médicale

Des activités variées Mais ce n'est pas tout. Samedi 30 septembre, à 15 h, Élise Laversin, auteure du livre ‘‘Plus près du cœur'', sur le cancer du sein, sera présente pour dédicacer son ouvrage. Elle proposera aussi un temps d'échange. « On voulait que ça soit intime », poursuit l'élue.

À lire aussi Octobre rose : l' d'Élise Laversin, qui sera en séance de dédicaces à Wormhout Ce salon s'adresse à tous, mais il a aussi pour but d'aider les femmes atteintes du cancer du sein. « Ça va leur permettre de penser à autre chose et les professionnels présents seront aussi là pour les aider. » Dimanche 1er octobre, au départ de la salle polyvalente, lieu du salon, une marche de 5 km est organisée « pour elles et avec elles ».

À lire aussi Wormhout : les prothèses capillaires, un moyen de retrouver confiance en soi lorsqu'on est touché par le cancer Le week-end se clôturera par un défilé de mode le dimanche à 16 h. « On a répertorié une quinzaine de mannequins de tout âge et de toute morphologie. Elles seront habillées par des enseignes de prêt-à-porter locales et coiffées et maquillées par nos coiffeuses et esthéticiennes wormhoutoises. » L'objectif du salon ? Passer un bon moment et dédramatiser la maladie. « C'est un projet multicommissions, on a monté ça tous ensemble dans une ambiance bon enfant », se réjouit Florence Dehondt.

VOIR AUSSI :  "Les énergies de vie" : Conférence à Tenteling - Le Républicain Lorrain

Cet Article est apparu d'abord sur https://www.nordlittoral.fr/186260/article/2023-09-28/qu-attendre-du-premier-salon-du-bien-etre-de-wormhout

Lire ici la suite de l'Article Original

Partager Cet Article :