Les thérapies alternatives à la médecine vétérinaire

Ces dernières années, les sciences vétérinaires ont connu d'importantes avancées en s'ouvrant aux médecines traditionnelles. Pour améliorer le bien-être de votre animal, Réseau Agricole vous présente quelques thérapies alternatives à la médecine vétérinaire à explorer.

L'

Thérapie inspirée de la médecine traditionnelle chinoise, l' repose sur le concept chinois du chi qui désigne l'énergie vitale qui circule dans votre corps. Il réchauffe le corps de votre animal et combat les blessures et maladies en faisant circuler le sang et la lymphe. Cette méthode thérapeutique consiste à insérer des aiguilles dans la peau et à des endroits spécifiques. L'objectif est de soulager le stress mental et physique de votre animal.

Sur les , l'acupuncture favorise aussi la relaxation du corps et de l'esprit de ces derniers. Cette contribue aussi à avoir plus de sérotonine et d'endorphine dans le sang tout en améliorant leur appétit. Elle soulage les douleurs et stimule aussi l'action de certains muscles et nerfs. Pour profiter de façon optimale de ces bienfaits, au moins 5 séances d'acupuncture sont indispensables. Votre animal de compagnie pourra ainsi atteindre l'état de relaxation maximale appelée daychi.

L'homéopathie

Pratique de médecine non conventionnelle, l'homéopathie repose sur le principe de la similitude. En réalité, plusieurs expérimentations ont été menées quant aux effets des médicaments sur la santé. Les substances qui produisent des symptômes précis sur des sujets sains peuvent ainsi en produire autant sur des malades. Cette thérapie utilise essentiellement des médicaments qui peuvent provenir des règnes : animal, végétal et minéral. Concrètement, les produits subissent d'importantes dilutions pour obtenir des médicaments en faible dose.

VOIR AUSSI :  Vidéo: Fabien Moine au Congrès de médecine intégrative au Domaine arc en ciel

Les médicaments homéopathiques présentent aussi l'avantage d'être fabriqués sans produits de synthèse artificielle. Ce faisant, ils n'ont aucun inconvénient toxique sur l'organisme de votre animal.

La

La est une qui intervient essentiellement dans le traitement des troubles de la colonne vertébrale chez les animaux. Elle repose sur le principe selon lequel cette partie du corps est un centre névralgique de l'organisme. Concrètement, lorsque la colonne vertébrale est mal alignée, la chiropractie peut aider en corrigeant les mauvais alignements. Il s'agit ainsi de replacer puis de rééquilibrer le système musculo-squelettique de l'animal.

Pour agir efficacement, le chiropraticien prend en compte l'ensemble du corps de l'animal ainsi que les facteurs externes. Il s'agit par exemple de la charge de travail de l'animal, de sa posture, etc. En général, cette méthode de traitement s'applique aux chevaux. À la chiropractie s'ajoute aussi la thérapie florale qui repose sur l'utilisation des fleurs pour guérir les animaux.

VOIR AUSSI :  Mirepoix : Yoga Festival

La

Méthode de traitement par les plantes, la a fait son incursion en santé animale depuis plusieurs années. Elle fonctionne suivant deux modes opératoires. Les plantes médicinales fournies aux animaux fournissent au corps de l'animal les composants nécessaires pour booster son système immunitaire. Bien stimulé, ce dernier pourra donc combattre la maladie.

Le second mode opératoire consiste à fournir à l'organisme de l'animal, les substances nécessaires pour éliminer les toxines. Ce faisant, celui-ci retrouve la vitalité nécessaire pour une bonne circulation des voies énergétiques.

La phytothérapie présente l'avantage d'agir sur l'ensemble du corps et non sur un symptôme isolé. Cela justifie parfois que les effets visibles de ces produits sont souvent lents.
Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Cet Article est apparu d'abord sur https://www.reseauagricole.fr/les-therapies-alternatives-a-la-medecine-veterinaire/

Lire ici la suite de l'Article Original

Partager Cet Article :