Les sortilèges en Berry

Chants d'oiseaux au loin et aboiements au premier plan. L'atmosphère est légèrement inquiétante. Nous sommes en 1989, dans le automnal au cœur d'une campagne flamboyante, parsemée de villages perdus et de visages fermés. Une région « où l'on ne parle pas facilement de ces choses-là ».

En 1989, la productrice Anice Clément est partie à la rencontre des guérisseuses et du , les « panseux de secret » comme l'écrivait la romancière

George Sand au 19ème siècle, symboles d'une médecine populaire venue du fond des temps, et toujours vivace dans les campagnes françaises. « Des hommes et des femmes étranges , souligne la productrice, qualifiés parfois de sorciers, dont le système de pensée nous échappe ».

A la rencontre des guérisseuses et du

Installons-nous maintenant au coin du feu, près de Marcel, voix grave et rocailleuse. C'est un guérisseur, fils de guérisseur qui soigne l'eczéma, les verrues, les hémorroïdes ou les brûlures. « On étouffe le mal et on prend la maladie sur soi, raconte Marcel. Ça agit beaucoup sur le sang, ça énerve ». Puis un autre témoignage, celui d'Annie, qui a reçu de sa mère, des formules secrètes ou des prières, pour soigner les , ou guérir d'une morsure de serpent.

VOIR AUSSI :  Un livre pour tenter de répondre aux questions que l'on se pose sur la profession de Magnétiseur (interviews)

« C'est mystérieux, ça me dépasse, c'est un pouvoir, mais j'y crois fermement »

« Pour le mal de dents on invoque Sainte Apolline, car sainte Apolline a été martyrisée par écrasement des mâchoires », confie le conteur et homme de lettres Jean-Louis Boncoeur (1911-1997), grande figure du Berry, pour qui ces pratiques douces relèvent de l'autosuggestion. « Le guérisseur de campagne joue un rôle intermédiaire entre le prêtre et le médecin , précise l'anthropologue Marie-Christine Pouchelle, et parle le même langage que les gens qu'il soigne :  » Il ne faut pas négliger la force de la orale et l'authenticité de savoirs implicites, non livresques, non intellectuels. »

D'autres témoignages complètent cette émission, celui d'une psychanalyste évoquant sa pratique analytique en région rurale, et la place importante qu'y joue selon elle, la pensée magique. Enfin, le journaliste Philippe Lançon évoque sa très périlleuse enquête journalistique sur les sorciers du Berry.

VOIR AUSSI :  Apithérapie : les bienfaits des produits de la ruche

Par Anice Clément
Avec Jean-Louis Boncoeur et Marie-Christine Pouchelle
Grand Angle – Les sortilèges en Berry (1ère diffusion : 01/12/1990)
Edition web : Documentation Sonore de Radio
Archive Ina-Radio
Retrouvez l'ensemble du programme d'archives

« La sorcellerie dans la moderne », proposé par Mathias Le Gargasson.

Cet Article est apparu d'abord sur https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-nuits-de-france-culture/grand-angle-les-sortileges-en-berry-1ere-diffusion-01-12-1990-6218402
Consulter l'Article Original

Partager Cet Article :