Yoga : lequel choisir, bienfaits pour chaque type de posture, exercices

Quel type de yoga choisir ? Bikram, Vinyasa ou encore Hatha, à chacune son yoga pour être bien dans son corps et son esprit.

Le yoga, né en Inde il y a plusieurs millénaires, est pratiqué par plus de 2,8 millions de personnes en France.

Cette discipline qui fait de plus en plus d’émules consiste à exécuter un ensemble de postures et d’exercices de respiration pour acquérir un bien-être physique et mental.  Il n’y a aucune contre-indication. Il suffit d’adapter les exercices en fonction de son état de santé. Ouvrez grands vos chakras pour découvrir les différents types de yoga.

Pratiquer le yoga est idéal pour le corps et l’esprit. En plus d’améliorer le souffle et la respiration, il aide à réduire le stress et à voir la vie de manière plus sereine. Il permet d’être davantage connecté au moment présent et à travailler sur la concentration. S’il est pratiqué régulièrement, il développe la souplesse et l’élasticité des muscles. Evidemment, certains enchaînements et postures offrent un vrai renforcement musculaire pour une perte de poids progressive mais sur le long terme.

  • La posture du lotus : assise, repliée vos jambes en lotus ou en tailleur. Tenez-vous droite puis joignez les mains devant votre poitrine avant de les poser ensuite sur vos genoux.
  • La posture de l’arbre : debout, fixez un point devant vous. Ancrez une jambe dans le sol. L’autre jambe se plie tandis que la plante du pied se positionne sur la face interne de la cuisse opposée.
  • La posture de l’enfant : à quatre pattes, baissez les hanches vers les talons et les chevilles puis relâchez les bras au sol, paumes vers le ciel.
  • La posture du guerrier : debout, écartez la jambe droite sur le côté et pivotez le pied à 45°. L’autre pied ne bouge pas. Tendez-les bras au niveau des épaules, puis, pliez le genou droit comme si vous alliez faire une fente. Le regard se pose au loin.
  • La Salutation au soleil est un des exercices les plus connus. Il combine 12 asanas (postures) et doit être pratiqué 8 à 12 fois par jour.

La lune et le soleil, le yin et le yang… Cette méthode consiste à rassembler les énergies les plus antipodiques. D’ailleurs, les autres yogas puisent leurs origines en son sein. Le principe : se mettre en quête de l’équilibre et du bien-être physiologique et anatomique, tout à la fois. Comment ? En adoptant des postures, étudiées pour assouplir les articulations, apprendre à placer sa respiration et gagner en concentration, ce en portant une grande attention à ses gestes. Cette pratique vise également à être à l’écoute de soi, et donc des autres. Et avec tant de vertus, l’Hatha yoga ne serait-il pas la voie royale du bien-être ?

Variante ultra dynamique de l’Hatha yoga, Madonna et Gwyneth Paltrow en sont adeptes ! Son succès s’explique par ses multiples bienfaits thérapeutiques. Basé sur une respiration et des mouvements synchronisés, l’Ashtanga Vinyasa yoga améliore considérablement les facultés cardio-respiratoires. La séance se dessine en 3 étapes : alignement du corps, nettoyage du système nerveux et travail sur la souplesse. Un programme bien complet qui, en plus, sculpte la silhouette !

Besoin de détente et de douceur ? Le Vishranta yoga est la méthode qu’il vous faut. Alors que le corps s’abandonne avec des exercices au sol, le mental, lui, reste en éveil. L’élève prend alors pleine conscience de la respiration et des sensations. Il élimine les petits maux liés au stress et retrouve une plénitude absolue.

Le Yin yoga fait partie des yogas qui relaxent. C’est une activité douce qui associe étirements, respiration et postures qui doivent être tenues pendant plusieurs minutes. Il permet de retrouver le calme, de se détendre tout en faisant travailler les tissus en profondeur.

Néophytes, s’abstenir ! Basée sur les “asanas”, les postures, et le “pranayama”, le souffle, cette méthode demande beaucoup de rigueur et une bonne hygiène de vie. Elle se concentre sur l’alignement du corps. Blocs de mousse, chaises et ceintures aident à se maintenir dans différentes postures. A la clé, une respiration qui se place naturellement et une purification de l’organisme, libéré des toxines accumulées au quotidien.

Bonne pour fortifier le mental, cette pratique permet de se recentrer sur soi et stimule la concentration. Au programme ? Des postures qui s’enchaînent sur une bande son aux rythmes rapides mais réguliers. Une excellente façon d’apprendre à réunir ses énergies pour ne pas en perdre une miette.

En Sanskrit, langue de culture indienne, le yoga Nidra signifie le yoga du sommeil. Il nécessite toutefois quelques années de pratique… Le principe ? Infiltrer l’état d’inconscience du repos pour attiser l’énergie et arborer une meilleure vitalité. Comment ? Avec des séances de méditation où le lâcher-prise est de rigueur, pour favoriser l’endormissement.

Les bienfaits d’un bel éclat de rire sont nombreux. Voilà pourquoi le Hasya Yoga, yoga du rire, est une partie intégrante du yoga traditionnel. Il se pratique en groupe de préférence, pour favoriser l’effet de contagion. Les muscles abdominaux et du visage sont alors mis à rudes épreuves et le corps, quant à lui, se remplit d’énergie positive. Bye bye le stress !

Une salle chauffée à 40 °C et pas moins de vingt-six postures à enchaîner. Le principe du yoga Bikram est simple : concilier souffle, mouvements et chaleur pour stimuler l’évacuation des toxines. A l’origine, cette méthode se dédiait au simple étirement des muscles. La pratique en pièce chauffée l’a rendue des plus caliente ! Préparez-vous à transpirer !

Idéal pour préparer à l’accouchement, cette méthode a tiré de l’Hatha yoga les postures bénéfiques à l’arrivée de bébé. Les mouvements évoluent selon les moments de la grossesse. Basé sur la maîtrise du souffle, le yoga prénatal délivre des clés pour accoucher le plus sereinement possible.

Mal au dos ? Voilà une méthode qui va vous plaire ! Le yoga égyptien possède les mêmes bienfaits que l’Hatha Yoga. Toutefois, il repose sur des postures spécifiques, caractérisées par la verticalité. Il est donc excellent pour le maintien, et notamment pour la rééducation de la colonne vertébrale. De quoi retrouver l’harmonie, en dos majeur !

Source : www.journaldesfemmes.fr/b…