Une mère qui a prédit sa mort avec précision raconte une expérience hors du corps surréaliste

Revenir d’entre les morts peut sembler être un conte de fées, mais voici une femme qui a vécu la mort pendant 37 secondes. De plus, grâce à une surnaturelle, elle avait averti ses médecins de ce qui allait se passer et comment la sauver, des semaines avant sa mort.

Stéphanie Arnold est mère de trois enfants et mariée à Jonathan Arnold. En 2012, la famille attendait avec impatience la naissance de son deuxième enfant.

Revenir d’entre les morts peut sembler réservé au ressort des contes de fées, mais voici une femme qui a vécu la mort pendant 37 secondes. De plus, grâce à une prémonition surnaturelle, elle avait averti ses médecins de ce qui allait se passer et comment la sauver, des semaines avant sa mort.

Stéphanie Arnold est mère de trois enfants et mariée à Jonathan Arnold. En 2012, la famille attendait avec impatience la naissance de son deuxième enfant.

Mais la joyeuse attente de Stéphanie Arnold à 20 semaines fut assombrie par un sombre nuage d’inquiétude lorsqu’elle a vu dans un rêve réaliste qu’elle était morte après avoir accouché.

Stéphanie Arnold a fait part de ses craintes à « ceux qui voulaient bien l’écouter » .

« Chaque fois qu’on me demandait comment allait ma grossesse, je disais : Je vais mourir. J’ai écrit des lettres d’adieu, je les ai envoyées et j’ai attendu le jour J – le jour de mon accouchement et en même temps, celui de ma mort » , a-t-elle écrit sur MindBodyGreen.

À 32 semaines de grossesse, Stéphanie Arnold a confié ses prémonitions sur sa mort imminente au personnel médical.

On lui a suggéré de consulter l’anesthésiste.

Stéphanie Arnold était convaincue que sa vision était un signe du ciel pour l’aider à se préparer à ce qui allait arriver.

« Non seulement je vais mourir, mais je vais avoir besoin d’une hystérectomie, je vais faire une hémorragie, nos deux fluides vont se combiner, je vais être placée sous anesthésie générale », a-t-elle dit à Megyn Kelly en décembre 2017.

« Le bébé ira bien et je serai morte sur la table d’opération. »

L’anesthésiste, comme son mari et ses amis, pensait que Stéphanie Arnold souffrait d’anxiété, mais elle ne pouvait pas nier qu’elle avait le sentiment que son explication basée sur l’anxiété « ne tournait pas rond ».

L’anesthésiste lui a dit plus tard qu’après avoir fini de parler au téléphone, elle sentait qu’elle n’en avait pas fait assez pour l’aider, elle a alors étiqueté le dossier de Stéphanie Arnold et y a ajouté un complément de sang et un chariot d’urgence dans la salle d’opération… juste au cas où.

En mai 2013, Stéphanie Arnold a donné naissance par césarienne à un petit garçon en bonne santé nommé Jacob.

En quelques secondes, Stéphanie Arnold s’est effondrée.

Elle a souffert d’une réaction allergique au liquide amniotique qui est entré dans sa circulation sanguine, causant une affection appelée embolie amniotique. C’est quelque chose de rare, qui arrive dans 1 cas sur 40 000. Les conséquences sont fatales.

Stéphanie Arnold a subi un arrêt cardiaque et une insuffisance rénale. Son corps est entré en coagulation intravasculaire disséminée (CIVD), ce qui signifie qu’il n’a pas été en mesure de traiter le sang coagulé.

Elle a subi une hystérectomie d’urgence et a reçu des transfusions sanguines.

Mais rien n’y fit ; et alors, Stéphanie Arnold mourut là.

C’est ici que ça devient surnaturel

Dans son livre, 37 seconds (37 secondes), publié le 15 septembre 2015, Stéphanie Arnold décrit en détail l’expérience hors du corps qu’elle a vécue durant ces moments de mort.

Bien que brève, l’expérience dans tous ses détails lui a laissé une profonde impression.

Elle dit qu’elle a été approchée par l’esprit d’un garçon, qui était le défunt frère de sa meilleure amie. Il est mort à l’âge de 7 ans.

Il m’a dit : « Dites à ma sœur que la façon dont elle me tortille les cheveux me manque », a dit Stéphanie Arnold à Megyn Kelly. « Et j’étais, genre : ‘Ok.’ »

Après sa réanimation, lorsque Stéphanie Arnold a appelé sa meilleure amie pour lui parler de son frère décédé, elle a laissé tomber le téléphone et s’est mise à pleurer.

« Elle reprit le téléphone et dit : ‘Comment le sais-tu ?’ »

« Elle a dit : ‘Je le faisais tous les soirs pour l’endormir.’  »

Stéphanie Arnold a été en mesure d’identifier avec précision les membres du personnel médical qui se trouvaient dans la même pièce que son cadavre. Elle le décrit comme dans un film en 3D. Même si elle était inconsciente, elle était capable d’entendre, de voir et de se rappeler tout ce qui s’est passé dans la pièce pendant sa mort.

« J’ai vu qui a appuyé sur le bouton pour le code. J’ai vu que mon anesthésiste me tenait les pieds. J’ai vu l’infirmière qui a sauté sur ma poitrine. »

« J’ai vu ce qui s’est passé avec mon autre enfant dans la salle d’accouchement. Mon mari n’était pas présent dans la salle d’accouchement mais j’ai vu ce qu’il portait quand il est descendu de l’avion. »

La gynécologue-obstétricienne de Stephanie Arnold, le Dr Julie Levitt, était à côté de son lit pendant l’accouchement.

« J’ai entendu mon médecin dire encore et encore : ‘Ce n’est pas possible.’ Et j’ai dit : ‘Vous avez dit ça ?’  Et elle a dit : ‘Je l’ai dit, mais c’était dans ma tête.’ »

Il n’y a pas d’explication médicale à l’expérience de Stéphanie Arnold.

Le Dr Nicole Higgins, qui a travaillé sur Stéphanie Arnold, a dit : « Elle avait également décrit un dysfonctionnement de notre défibrillateur, ce qui nous a obligés à le sortir et à en apporter un nouveau. Elle l’a décrit avec précision. »

« Cette expérience m’a donné le sentiment qu’il y a peut-être autre chose. »

Stéphanie Arnold a été réanimée après être restée inerte pendant 37 secondes, grâce à l’expertise du personnel médical et de l’anesthésiste qui a tenu compte des prémonitions de Stéphanie Arnold en ajoutant du sang supplémentaire.

La prémonition s’est avérée être un cadeau du ciel, et Stéphanie Arnold se sent bénie pour cela.

Après son retour d’entre les morts, Stéphanie Arnold est devenue une conférencière motivatrice et affirme qu’elle continue d’avoir des prémonitions sur les choses.

Sur son site web, elle écrit : « Écoute ton intuition et nous ne sommes pas seuls. Ces deux choses vous aideront à sauver votre vie », et : « Nous avons plus d’aide aimante autour de nous que ce que nous pouvons imaginer. »

Source : m.epochtimes.fr/mere-a-pr…

Articles proches