Symptômes de la grippe : les bons réflexes phyto

Très contagieuse, l’épidémie de grippe se propage au moment où nos défenses immunitaires sont affaiblies par le froid, le stress ou un manque de vitamine D, qui joue un rôle clé dans l’immunité. La phytothérapie constitue une arme de choix pour contrer le virus, soutenir votre système immunitaire et, si la maladie est déclarée, atténuer les symptômes désagréables, liés en particulier aux poussées de fièvre.

Pour se protéger et prévenir les attaques grippales, on utilise en priorité l’huile essentielle de ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum) et d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) en diffusion. Dans un diffuseur à ultrasons (ou nébulisateur), déposez cinq gouttes de chaque huile. Leur action antivirale et anti-infectieuse permet d’assainir l’atmosphère en limitant la multiplication du virus.

Si votre entourage commence à présenter des symptômes grippaux, l’échinacée (Echinacea purpurea), sous forme de teinture mère, sera une précieuse alliée. Son action immunostimulante va augmenter le taux de globules blancs et les aider à phagocyter (ingérer et détruire) l’intrus plus facilement s’il pénètre les barrières immunitaires.

Un extrait de qualité doit picoter sur la langue et faire saliver. Prendre trois cuillères à café par jour pendant dix jours en gardant bien le produit pendant quelques minutes au contact de la muqueuse buccale, porte d’entrée du virus. On pourra compléter cette stratégie préventive avec la prise d’un extrait de propolis, qui fortifie l’organisme et le protège des attaques virales.

Le sureau noir, ennemi naturel de la grippe

Fièvre, courbatures, maux de tête, frissons, toux, fatigue : dès les premiers symptômes, réagissez. Pour soutenir le corps dans son combat contre le virus et apaiser les symptômes, optez pour une tisane antivirale, diaphorétique (favorisant la transpiration, qui est bénéfique) et réconfortante, composée de fleurs et baies de sureau noir (Sambucus nigra), de fleurs de bouillon blanc (Verbascum thapsus) et de fleurs de reine-des-prés (Filipendula ulmaria).

Les fleurs de sureau font tomber la fièvre tout en activant la transpiration. Elles vont abaisser la température sans supprimer la fièvre, nécessaire pour activer le processus immunitaire. Son astringence associée à ses propriétés décongestionnantes, anti-inflammatoires et toniques sur les muqueuses pulmonaires en fait une plante de choix pour dégager les voies respiratoires.

Les baies du sureau sont immunostimulantes, anti-infectieuses et antivirales. L’association fruits-fleurs est donc une synergie gagnante qui permet de drainer les toxines. Le sureau est très actif sur le virus de la grippe puisqu’il désactive la neuraminidase, enzyme utilisée par ce dernier pour pénétrer les…

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Source : www.plantes-et-sante.fr/a…