Rassemblement inédit au congrès des exorcistes à Rome

“On dirait le début d’une blague : un catholique, un luthérien et un protestant entrent dans une pièce pour discuter du diable – pourtant, la conférence sur l’exorcisme qui se tient à Rome cette semaine n’a rien de drôle.” The Telegraph fait preuve de malice pour l’ouverture du 14e congrès sur l’exorcisme et les prières de libération qui se déroule du 6 au 11 mai à Rome dans un institut d’enseignement supérieur de l’Église catholique.

Mais cette année la rencontre revêt un caractère inédit, explique le quotidien britannique conservateur :

Pour la première fois, les représentants des courants majeurs de la chrétienté se retrouvent ensemble pour discuter des différentes manières de chasser les démons et combattre l’influence de Satan.”

Ainsi, les catholiques ouvrent désormais leurs portes à des mouvances qu’ils considéraient comme hérétiques il y a encore quelques centaines d’années. La pratique de l’exorcisme a, elle, été légitimée en 2014 lorsque le pape François a reconnu officiellement le statut juridique de l’Association internationale des exorcistes.

Un intérêt grandissant pour le diable

Au total se sont plus de 240 personnes, de 42 pays différents, qui se donnent rendez-vous dans la capitale italienne pour une série de cours et de conférences, précise La Vanguardia. Un élargissement nécessaire, selon le prêtre de Castille, Pedro Barrajón, cité par le quotidien espagnol :

L’intérêt pour le diable grandit d’année en année. Dans un monde de plus en plus sécularisé, qui s’éloigne de Dieu, le champ est toujours plus libre pour le Malin.”

Parmi les thèmes discutés : le diable dans les réseaux de communication, comment devenir un bon assistant pour un exorciste ou comment reconnaître une personne possédée par le Malin.

La table ronde qui doit permettre à tous les représentants de la foi chrétienne (protestants, luthériens, anglicans, orthodoxes, etc.) de partager leurs expériences avec le diable se tiendra le samedi 11 mai, avant la célébration d’une messe… œcuménique, elle aussi.

Source : www.courrierinternational…