Livres : Le manuel de l’écriture automatique

Le manuel de l'écriture automatique

Avec ce livre pratique... Vous allez comprendre ce qu'est l'écriture automatique, à quoi elle sert et qu'elle est accessible à tous. Vous allez apprendre la technique, pas à pas, avec facilité et toute simplicité. Vous allez expérimenter avec confiance, car vous saurez que vous êtes en sécurité. Vous allez réussir et vous serez émerveillé des résultats dès que le crayon commencera à bouger. Vous allez recevoir à votre tour des messages de lumière merveilleux et enrichissants. Vous allez vous épanouir et cela transformera votre vie.

VOYANCE PAR ECRITURE AUTOMATIQUE

VOYANCE PAR ECRITURE AUTOMATIQUE

Lulu.com.

Les surréalistes

Les surréalistes

Le Cavalier Bleu. 2019

En partant d'idées reçues qui figent pour la plupart le surréalisme en un mouvement monolithique, A. Egger s'attache à montrer la diversité stylistique et technique des modes d'expressions surréalistes et l'éclectisme des artistes de ce courant, l'un des plus importants du XXe siècle.

Pratiques d'écriture, pratiques de pensée

Pratiques d'écriture, pratiques de pensée

Presses Univ. Septentrion. 2019

Quel peut être l'intérêt, pour la philosophie et pour les philosophes, d'un texte surréaliste écrit à quatre mains (L'Immaculée Conception), d'une fiction érotique en forme de récit de rêve (Histoire de l'oeil), ou encore d'une autobiographie interminable écrite par un poète reconverti à l'ethnologie (La règle du jeu) ? Le présent ouvrage se propose d'apporter une réponse à cette question, en engageant une réflexion plus générale sur le statut philosophique de l'expérience littéraire. Car la littérature est envisagée ici, à partir de quelques-unes de ses productions singulières, non pas seulement comme l'objet d'une réflexion d'ordre esthétique, mais avant tout comme le lieu où s'élaborent des formes de pensée spécifiques, qui s'effectuent directement dans les textes des écrivains. Précisément, dans les trois études rassemblées dans cet ouvrage, l'auteur s'attache à montrer comment la littérature s'ingénie à faire de la philosophie, avec des moyens et selon des modalités qui lui sont propres. Ce travail littéraire de la pensée s'organise ainsi autour d'une question aussi fondamentale qu'inépuisable : " Qu'est-ce que l'homme ? ". A travers la simulation de délires mentaux présentée dans L'immaculée Conception, la plongée dans l'obscène proposée par l'Histoire de loeil et la patiente (et vaine) épreuve de soi entreprise dans La règle du jeu se dessinent ainsi les contours d'une véritable anthropologie littéraire, marquée du signe négatif du manque et de l'insatisfaction, retournés en conditions de possibilité et de légitimation de l'écriture littéraire. " L'homme est ce qui lui manque ", écrit Bataille dans une note. C'est ce manque qu'il faut dire, pour le combler et reconstituer la figure idéale d'un homme " total " (chez Breton et Eluard) - ou au contraire pour le creuser et faire apparaître la figure vide d'un sujet dépossédé de luimême dans son propre désir ou dans l'écriture de soi (chez Bataille et Leiris). Une fois reconnue dans son opérativité spéculative, la littérature n'apparaît alors plus étrangère à l'ordre du savoir, auquel elle participe au contraire activement, de manière indirecte mais non moins essentielle. A travers les textes de Breton et Eluard, de Bataille et de Leiris, écrits en marge des premiers développements de la sociologie, de la psychanalyse et de l'ethnologie " à la française ", c'est ainsi l'espace dé consfituflon des sciences humaines qui se trouve élucidé et délimité de manière proprement critique.

Doukipledonktan?

Doukipledonktan?

Presses Sorbonne Nouvelle. 1998

L'œuvre de Queneau est un véritable champ de mines : celles qui provoquent les explosions de rire, d'autres, plus sournoises, qui ne laissent pas en paix. Claude Debon, qui a édité le premier volume des Œuvres complètes de Queneau dans la bibliothèque de la pléiade, réunit ici vingt-sept articles qui abordent des aspects très divers de l'œuvre. Il en ressort une lecture qui, pour n'être pas plus innocente que d'autres, se veut " ouverte " et ennemie des dogmatismes.

Scripts Hypnotiques en Hypnose Ericksonienne Et Pnl N°2

Scripts Hypnotiques en Hypnose Ericksonienne Et Pnl N°2

BoD - Books on Demand France. 2010

Livre N 2 de la collection, avec 5 nouveaux Scripts Hypnotiques originaux pour vos s ances d'Hypnose: L cher-prise, anti-stress, le pardon, criture automatique, concentration et m morisation.

Proust et le moi divisé

Proust et le moi divisé

Librairie Droz. 2019

Le peintre comme modèle

Le peintre comme modèle

Presses Univ. Septentrion. 2019

Qu'est-ce que le poète cherche dans la peinture ? a, " Le peintre se peint lui-même à travers son modèle " déclare Robert Desnos : de même le poète bien souvent découvre ses propres principes esthétiques dans le dialogue qu'il entretient avec l'œuvre visuelle. Ainsi s'engendre une véritable circulation entre les arts, que Le Peintre comme modèle se propose de suivre, depuis le surréalisme jusqu'à nos jours. Ces effets de miroirs et de réflexivité critique rassemblent ici maints poètes - d'André Breton, Louis Aragon, Philippe Soupault, Michel Leiris, Antonin Artaud, André Pieyre de Mandiargues, Georges Limbour à Francis Ponge, Bernard Noël, Michel Deguy, Bernard Vargaftig ou Jean-Marie Gleize -, sculpteurs, peintres et plasticiens - Giacometti et Fenosa, Max Ernst et John Heartfield, André Masson et Bona de Mandiargues... - dont l'œuvre dessine la traversée du siècle. En se fondant sur les principes d'Hubert Damisch, Adelaide Russo montre aussi combien, en retour, les chefs d'œuvres de la peinture, de Paolo Uccello ou William Blake, à Picasso, Derain, Klee ou Miré acquièrent dans les textes poétiques et critiques qui les disent, une nouvelle visibilité.