Livres : La danse dans le processus thérapeutique

La danse-thérapie

La danse-thérapie

Editions L'Harmattan. 2019

Après avoir retracé l'évolution historique et culturelle de la danse occidentale jusqu'aux travaux actuels de numérisation, d'analyse et de systèmes de lecture des mouvements dansés, l'auteure expose l'essor de sa fonction thérapeutique : les pionnières, l'éventail des techniques et pratiques jusqu'aux innovations contemporaines, les processus psycho-dynamiques et les références théoriques qui fédèrent cette diversité et qui permettent son introduction au sein des thérapies, selon diverses modalités adaptées aux sujets en souffrance (handicapés physiques ou mentaux, enfants, adultes, 3ème âge...) ou simplement en désir de développement personnel. Au travers du corps dansant et au-delà des improvisations, de l'experiencing et/ou d'une gestuelle formelle, la danse-thérapie cherche à induire, dans l'univers mental, une mouvance interne émotionnelle, idéique, symbolisante et structurante. Ce livre met ainsi à la portée des professionnels et du grand public une synthèse claire de la façon dont cet art inné, universel, langage de nos pensées et de nos émotions, peut devenir un instrument thérapeutique.

Le sacré en mouvement

Un livre vrai, un livre fort, un livre qui touche notre âme, notre fibre la plus profonde. Le corps rendu à sa vraie dimension ! Le sacré en mouvement, pour aller plus loin dans la découverte de notre corps et l'entraîner dans la plus grande aventure, celle de la Vie !

La danse dans le processus thérapeutique

La danse dans le processus thérapeutique

Eres. 2014

Peut-on soigner par la danse ? Peut-on donner à la danse une place dans l’arsenal thérapeutique ? A-t-elle la capacité de mobiliser la sphère psychique de l’individu qui « entre dans la danse » ? Quel corps la danse met-elle en mouvement ? Comment s’élabore-t-il et comment, par son intermédiaire, le sujet se construit-il du même coup, et avec lui l'espace, le temps et les nuances de la présence qui fondent la relation et les interactions ? Si, nous dit l’auteur, la danse n'est pas thérapeutique en elle-même – pas plus que l'art ou la parole -, elle peut le devenir grâce au dispositif dans lequel elle s’inscrit. Ainsi à partir d’une longue pratique de la danse-thérapie, Benoît Lesage pose, dans cet ouvrage, les fondements théoriques de cette discipline et livre des outils qui permettent de les incarner. A la croisée de l’art, de la création, de la psychomotricité, de la thérapie à médiation corporelle et de la pratique groupale, le parcours interdisciplinaire qu’il propose s’ouvre à la clinique, abordée ici en relation avec diverses populations : personnes psychotiques polyhandicapées, présentant des troubles du comportement et de la communication, autistes, anorexiques, porteuses de handicap sensorimoteur... Au-delà des enjeux cliniques et thérapeutiques évoqués ici, la danse-thérapie hérite de la danse la faculté essentielle et fondatrice de convier les hommes à partager le rythme, les images, le plaisir sensoriel et parfois sensuel, en puisant aux mémoires individuelles et communautaires. Cet ancrage immémorial dans les mythes et dans l'enfance en fait une source dynamique qui peut remettre en marche le sujet... pas à pas

Danse-thérapie et traumatisme psychique

Le traumatisme psychique confronte brutalement l'individu à la mort, sans que celui-ci y ait été préparé. Ce sont toutes les composantes de la personne qui se retrouvent ainsi face à une expérience qui ne trouve pas de système signifiant pour l'accueillir, provoquant une rupture dans l'organisation de la structure globale du sujet. Partant du principe que le phénomène se situe au sein du psychisme, les thérapies verbales cherchent à trouver le sens du traumatisme grâce la parole créative du sujet, ce sens étant nécessaire à l'élaboration du traumatisme. La danse-thérapie, introduite dans les structures de soin en France depuis 1950, a fait l'objet de peu de publications. Nous avons cherché à évaluer l'effet de la pratique de la danse-thérapie chez six femmes présentant des troubles post-traumatiques. Notre hypothèse principale était que cette pratique pourrait entraîner des remaniements psychiques. Les ateliers se sont déroulés dans trois structures différentes (un service hospitalier, une école de danse et un centre associatif). La technique utilisée était la danse orientale, enrichie d'éléments de la danse africaine. L'étude s'est déroulée sur une période allant de huit à trente six mois selon la structure, à raison d'une séance hebdomadaire. Les critères de jugement principaux concernent les observations faites pendant les séances sur Ies modifications dans la présentation, le mouvement et l'ancrage corporels, ainsi que l'attitude face au groupe. Ces observations sont complétées par les retours de séance et d'atelier faits par les patientes. Nous avons observé une évolution positive dans la restauration narcissique et la réappropriation de soi. La danse-thérapie constitue, chez les patientes traumatisées, une alternative thérapeutique ou un complément à la psychothérapie. Elle tire son intérêt du fait que l'individu y est abordé dans ses dimensions psychique, physique et spirituelle (ses valeurs, ses croyances, son rapport au monde).

Je danse donc j'existe

Depuis toujours, sous toutes les latitudes, la danse fait partie des rituels de guérison et de célébration. Aujourd'hui, la danse-thérapie rencontre un engouement croissant. Au-delà du simple divertissement, elle inaugure un autre rapport au corps, le libérant de siècles de tabous et de frustrations. Elle apparaît aussi comme un outil de développement personnel et de connaissance de soi. Enfin, répondant au besoin crucial d'une époque en quête de «vivre ensemble», elle nourrit notre sentiment d'appartenance au groupe. Pour nous présenter la danse-thérapie, Catherine Maillard, journaliste, formée à cette discipline depuis 20 ans, a interrogé cinq écoles : la danse des cinq rythmes de Gabrielle Roth, le life art process d'Anna Halprin, la biodanza de Rolando Toro, la danse biodynamique de Rafaël Baile, la danse médecine de Susannah et Ya'Acov Darling Khan. Et pour nous permettre de mieux appréhender cette pratique en pleine floraison, quatre experts ont été invités à en parler : l'anthropologue et psychanalyste France Schott-Billmann, le psychiatre et directeur de la première école d'art-thérapie française, Jean-Pierre Klein, les deux grands chorégraphes Carolyn Carlson et Angelin Preljocaj.

Danser à corps joie

La danse permet d'exprimer notre univers intérieur. De calligraphier notre présence au monde. Alors qu'il nous est demandé souplesse et adaptation pour répondre prestement aux défis et changements actuels, il est nécessaire et bon de (re)découvrir la danse dans son expression première, libre et affranchie. Elle nous permet de déployer nos ailes, de libérer la source créative en chacun de nous, emprisonnée dans le carcan du conformisme, et de découvrir alors en soi des recoins inexplorés, sur un chemin de résilience et de beauté. Du dessin libre à l'écriture spontanée, du travail de la voix à la magie des contes, du dialogue subtil avec les huiles essentielles au lien avec le vivant dans la nature, d'autres modes d'expression viennent s'entremêler à la danse pour optimiser ses effets bénéfiques et épanouir sa créativité. Dans cet ouvrage, qui dévoile le corps-accord, les auteures vous invitent à découvrir, pas à pas, une voie du ressenti ; pour renouer avec l'émerveillement d'être au monde. Un livre inspirant, un véritable outil d'épanouissement, d'harmonie et de féerie, pour guérir et explorer le corps-esprit. Un livre qui propose des alternatives et des voies d'accès très concrètes, éclairées par la poésie vivifiante des mythes et des symboles. L'Expression Sensitive® (ES) est une approche originale, nourrie des apports des différents courants du " mouvement spontané " (Life Art Process, Danse des 5 Rythmes, Expression Primitive, Biodanza...), de l'art-thérapie et de la psychanalyse au sens large.

L'intervention en déficience mentale

L'intervention en déficience mentale

Editions Mardaga. 1987

Le grand livre de l'art-thérapie

Le grand livre de l'art-thérapie

Editions Eyrolles. 2015

L'ouvrage de référence sur l'art-thérapie Qu'est-ce que l'art-thérapie ? Quelles sont ses indications ? Comment se pratique-t-elle ? Comment se former à l'art-thérapie ? À travers le processus de création artistique l'art-thérapie permet l'expression ludique de soi et donne sens aux événements douloureux de la vie. Indiquée dans toutes les phases de fragilité imposées par la maladie, les addictions, le stress, les troubles de comportement ou encore la dépression, cette voie d'accompagnement thérapeutique est aussi particulièrement intéressante dans la prise en charge des problématiques rencontrées par les enfants. Qu'il s'agisse de peinture, de sculpture, de danse ou d'écriture, l'art-thérapie se pratique en groupe ou en séance individuelle. Faisant appel aux ressources créatives qui sommeillent en chacun de nous, elle ne nécessite aucun bagage culturel ou talent artistique préalable. En s'appuyant sur de nombreux témoignages et reproductions d'oeuvres (peintures, collages, poésies, masques, modelages en terre...), cet ouvrage montre de façon claire et vivante comment le processus de l'art-thérapie fait jaillir une énergie, une confiance nouvelle et ouvre un chemin de transformation de soi. Un cahier pédagogique propose des expériences concrètes pour animer un atelier d'art-thérapie en arts plastiques.