Les bienfaits des champignons chinois sur notre santé ou mycothérapie

Les champignons médicinaux font partie depuis des milliers d’années de la pharmacopée traditionnelle chinoise, si bien qu’une branche de la phytothérapie leur est entièrement consacrée : la mycothérapie.

Si leurs vertus sont bien connues en Asie, la science occidentale s’y intéresse de plus en plus (notamment dans le domaine de la cancérologie) et a déjà démontré leur efficacité contre le diabète, le cholestérol ou encore la fatigue.

Les bienfaits du shiitaké

Également appelé « champignon noir », le shiitaké est cultivé en Asie depuis environ 2000 ans pour ses propriétés gustatives et médicinales. Il contient du lentinane (0,02%), substance utilisée comme médicament au Japon et en Chine pour stimuler le système immunitaire, notamment celui des personnes atteintes de cancers traitées en chimiothérapie. Ce champignon est également connu pour prévenir la formation des cellules cancéreuses, en particulier dans le cas du cancer du côlon. Enfin, sa haute teneur en ergostérol, que notre organisme sait convertir en vitamine D (dont la grande majorité de la population nord-occidentale est en déficit), en fait un allié précieux pour la santé.

Les bienfaits du maitake

Historiquement, le mitake était un champignon précieux care très rare, qui poussait à l’état sauvage en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Depuis les années 80, on sait désormais comment le cultiver (le plus gros producteur étant le Japon). Il peut atteindre jusqu’à 50 centimètres de diamètre et peser plusieurs dizaines de kilos, et renferme des substances actives aux bénéfices multiples pour la santé. Connu pour aider l’organisme à résister aux différents stress auxquels il est soumis, le maitake favorise l’équilibre émotionnel et la résistance aux maladies. Comme le shiitake, il est également étudié pour son action antitumorale et neuro-protectrice.

Les bienfaits du cordyceps

Ce champignon pousse à l’état sauvage au Tibet, dans les montagnes de l’Himalaya, à environ 4000 mètres d’altitude. Il est utilisé dans la médecine asiatique depuis plus de 3000 ans et était souvent réservé aux nobles (comme le Dalaï-lama) en désir d’améliorer leur condition physique. Le cordyceps est réputé pour renforcer l’activité des reins, des poumons et du foie, ainsi qu’améliorer les fonctions sexuelles. Comme les deux champignons précédents, le cordyceps a un effet immunosuppresseur.

Les bienfaits du reishi

Les laboratoires recommandent de privilégier la forme « trans-révératrol » obtenue après micronisation. C’est-à-dire une réduction des molécules, de manière à ce qu’elles traversent plus facilement les membranes des muqueuses

Posologie : une à deux gélules de 300mg de resvératrol par jour.

>> Pour plus d’informations – Les champignons médicinaux chinois : histoire et origines

Source : www.femininbio.com/sante-…