Les avantages du savon noir africain et son histoire

Fierté et trésor d’Afrique de l’Ouest, le savon noir africain est par ses ingrédients naturels (extraits du karité, du cacao, de l’huile de palme, de cendres végétales, etc), l’un des savons les plus sains sans produits chimiques. Il purifie, cicatrise, nettoie et soigne plusieurs problèmes dermatologiques sur tout type de peau.
Il unifie le teint car le savon noir permet de nettoyer en profondeur la peau d’une manière naturelle. Très riche en vitamines E et A, ses propriétés antioxydantes et son gommage corporel sont excellents. Démaquillant exceptionnel, son effet hydratant confère une adorable douceur à votre peau. Efficace pour le ménage, il est éco-responsable et multi-usages.

Comment l’utilise-t-on ?

Simple, son utilisation varie suivant le résultat attendu. Le savon noir africain s’utilise de la tête aux pieds sans aucun problème ! Ainsi donc:
Pour le corps: on peut l’utiliser directement à l’état brut avec ou sans éponge et en petites quantités car il est bien moussant. On peut y ajouter des ingrédients de notre choix et de préférence naturels tels que le miel, le beurre de cacao, de karité, des jus de fruits, des tisanes, des poudres végétales, etc. Ce qui renforcera les propriétés du savon pour une action plus optimale. Notez que pour le visage, il est recommandé de l’appliquer 5 à 10 min, 2 à 3 fois par semaine, afin de le débarrasser de tout déchet.
Pour les cheveux: On peut le liquéfier avec de l’eau avant de l’utiliser. On peut en faire un masque, un démêlant, en laissant se reposer 5 à 15 min et plus. On peut y ajouter des huiles essentielles de notre choix, de l’argile, etc.
Pour le ménage/la lessive: Que cela soit sous sa forme liquide ou solide, il joue excellemment son rôle et nul besoin d’ajouts. Néanmoins, on peut l’associer avec d’autres ingrédients naturels (bicarbonate, citron, alun, etc).
Pour l’agriculture : Il est un excellent insecticide et ne pollue point la nature. Au contraire il est très apprécié par les maîtres de la décomposition et du recyclage. On peut également ajouter d’autres produits naturels à cet effet.
Pour la dentition : À faible dose et associé à d’autres ingrédients de mère nature, il est une fabuleuse pâte de dentifrice qui non seulement débarrasse la bouche de tout microbe, et qui solidifie les dents fragiles. On peut par moment se brosser avec du charbon et du bicarbonate pour favoriser le blanchiment des dents.

Ses origines

Le savon noir est à l’origine une création du peuple Yoruba. Dit « Ose Dudu » en langue Yoruba, signifiant « Dark Soap » en Anglais et « Savon Noir, Foncé ou sombre » en Français ; ce savon est toujours fabriqué traditionnellement par ce peuple à la main tel que le faisait les anciens et le produit fini étant de différents tons de couleur noire. Ce peuple très nomade et excellent commerçant, reconnu dans l’Afrique pour sa force de négociation commerciale et pour ses guérisseurs d’exception, a su conquérir le continent. L’influence du royaume d’Oyo, situé au Nigeria a été un atout sans faille dans la diffusion du savon. Ainsi, plusieurs peuples ce sont inspirés du « Ose Dudu » des Yoruba pour créer leur savon noir avec les ingrédients de chez eux. D’autres ont même allégé sa fabrication et l’ont également modernisé.

Son expansion

Les yoruba étant non seulement influents par leurs royaumes, leur culture et leurs guérisseurs, ont attiré plus d’un. Beaucoup de peuples offraient ou confiaient leurs enfants aux Yoruba afin de percer leurs secrets. D’autres par amitié, bénéficiaient de leurs savoir-faire. Quand au « Ose Dudu », il s’est répandu plus par le commerce et les guérisseurs. Ainsi, les enfants confiés de retour chez eux à l’âge adulte, ont adapté aux réalités de chez eux la fabrication du savon noir, dont ils gardent le nom en le prononçant dans leur langue maternelle. C’est par ce procédé qu’est né le savon noir des Hammam (du Maroc).
Dans le cas du Ghana, tout a commencé quand après la guerre civile, le pays était vide et que les commerçants Yoruba se sont installés pour reprendre leurs activités. Voulant économiser dans le transport et étant dans un pays dont les ressources naturelles sont immenses, similaires à celles du Nigeria, leur patrie ; ils se mirent à fabriquer tout sorte de produits à vendre dont le savon. Plus tard, les ghanéens de retour, ont appris d’eux. Et ensemble, ils ont modernisé le savon noir. C’est l’une des raisons pour lesquelles dans le classement des meilleurs savons noirs, le Ghana est en 2ième position après celui du Nigeria.

Ses propriétés d’origine

Il est composé essentiellement de cendres de cosses de noix, de pelures de banane, de feuilles de palmier dissoutes dans de l’eau avec un mélange d’huiles de karité, de palme, et du beurre de cacao.La persistance de cendres dans le produit fini, lui offre un aspect granuleux. Sa couleur varie du blanc au noir en passant par le marron, en fonction de la variété des racines utilisées et de la durée de cuisson. Il devient solide ou mou selon le dosage en eau.
En 1482, la potasse (ce alcalin de mine facile à exploiter) fait son entrée par les Portugais puis sa rareté plus tard, conduit les femmes à la remplacer par la soude dès l’arrivée des nouveaux colons. Mais quelque soit ses différentes modes de fabrication et ses différents ingrédients, le savon noir d’origine, 100% naturel à base de potasse végétale, reste le meilleur savon noir surtout pour les guérisseurs. C’est pour cela que le savon noir du Nigeria reste le N°1.

De nos jours

De nos jours, il y a une multitude de savons noirz à base de différents huiles (olive, arachide, tournesol, etc), de différents beurres (végétal, animal), il serait donc mieux de tester avant de trouver celui qui correspond à son type de peau et ses problèmes dermatologiques. Ceux qui sont adaptés à tout types de peau sont le savon noir du Nigeria dit Dudu Osun, le savon noir du Ghana brut et le savon noir du Maroc dit Saboun el-Beldi signifiant savon du pays d’Essaouira (Nord du Maroc). Par contre le savon noir du Maroc à base d’huile d’olive et d’olives noires broyées puis baignées dans le sel et la potasse (potassium olivate), est recommandé pour le corps seul. Sa couleur varie du vert au noir en passant par le marron en fonction de la dose d’huile.

Que veulent nos consommateurs de nos jours ? De nos jours, nos consommateurs veulent faire retour au naturel afin préserver leurs santé et celle de leur environnement pour réduire le réchauffement climatique. Alors, maintenant qu’on le sait, le “Ose Dudu”, est le meilleur 100% végétal à faible quantité de potasse.

ARTICLE COMPLET SUR : lanouvelletribune.info/20…