La Réflexologie Faciale

Le , faciale

Le Dien Chan est une technique vietnamienne de réflexologie. Son nom occidental est « multiréflexologie faciale ». Elle réactive le processus d’auto-régulation du corps par stimulation des zones réflexes sur le visage ; ces zones correspondent aux différents organes et aux parties du corps. Ensuite, à l’aide d’un détecteur, elle agit plus précisément sur une problématique définie ensemble, en activant des points sensibles sur le visage.

réflexologie-annecy-nathalie-delaunay

Utilisation du détecteur sur le visage, et schémas des zones réflexes du corps.

Il existe différentes méthodes pour stimuler les zones et les points du visage. À mon cabinet à Annecy, j’utilise les outils spécifiques de la , mais également mes doigts pour les peaux délicates (pression, lissage), ainsi que le moka pour chauffer des zones et des points essentiels. La réflexologie faciale est une technique indolore.

Le Visage est un résumé du corps et de l’âme.

Professeur Bùi Quôc Chaû

Les bénéfices de la réflexologie faciale

Le Dien Chan peut être utilisé pour de nombreuses problématiques d’ordre physiologique, mécanique et émotionnel. 

Et notamment pour :

  • apaiser le stress, l’anxiété, les angoisses,
  • améliorer le sommeil et agir sur la fatigue (chronique, passagère, saisonnières),
  • calmer le surmenage intellectuel,
  • réguler les déséquilibres émotionnels,
  • ou encore travailler sur des douleurs de dos (des cervicales aux lombaires), les troubles digestifs et les maux de tête.

Associé à la sophrologie, le dien chan permet une prise en charge plus globale de la personne et de sa demande.

Pour écouter l’émission du 11 octobre 2018 dans laquelle je présente les bienfaits du Dien Chan, cliquez sur le lien suivant : France Bleue Pays de Savoie.

Pour prenez rendez-vous ou me contacter, merci de remplir le formulaire sur cette page.

Les origines du dien chan

Le dien chan a été créé par le professeur Bùi Quôc Châu, acupuncteur vietnamien, à la fin des années 1970. En observant les visages de ses patients et en écoutant leurs remarques, il établit des relations entre des points et zones du visage stimulés et des parties du corps. Puis il associe ses connaissances en médecine traditionnelle orientale et en médecine occidentale (notamment l’ de Paul Nogier) pour parfaire sa technique au fil des années et la développer sous différentes approches.

Dans l’optique de donner à ses patients une certaine autonomie dans la prévention des maux, il met au point des outils faciles à utiliser, des formules de points, les 12 massages matinaux, des techniques de , respiration, nutrition…

Pour en savoir plus sur le dien chan, dirigez-vous sur le site de l’academie dien chan

Source : etoile-et-vies.fr/reflexo…

Articles proches