La psycho-bio-acupressure, une méthode douce pour gérer ses émotions

Fabienne Bernis promeut la psycho-bio-acupressure, dite méthode “Pour Beaucoup d’Amour”, au fenua
Fabienne Bernis promeut la psycho-bio-acupressure, dite méthode “Pour Beaucoup d’Amour”, au fenua (©AM/LDT)

Stress, anxiété, insomnies, trac, détresse, comment parvenir à gérer ces troubles ? La psycho-bio-acupressure (PBA), est une technique qui permet la gestion des émotions et l’effacement des blocages émotionnels.

Découverte par le docteur Pierre Noël Delatte, à l’issue d’une quinzaine d’années de travaux de recherches, sur la médecine énergétique, cette pratique est présente dans différents pays du monde, mais également à Tahiti, où son inventeur a d’ailleurs été surnommé Tuhehau, l’homme qui fait jaillir la paix intérieure.

La psychologue et praticienne PBA de l’île, Fabienne Bernis, mènera prochainement deux conférences à ce sujet, ainsi qu’une formation. L’occasion de découvrir plus en détails cette pratique douce, naturelle et accessible à tous les âges, qui se présente sous deux aspects.

Le rééquilibrage des énergies

Le premier aspect consiste au rééquilibrage des énergies en “chassant celles qui nous perturbent”. Il s’exécute par la stimulation successive des cinq points d’acupressure, par une légère pression, de manière à former un circuit. Il existe au total 22 circuits, correspondant à des “circuits antidotes” aux énergies perturbatrices, tels que le stress, l’anxiété, la colère ou l’hyperémotivité, etc.

“On est en lien avec la personne, on recherche quelle énergie la perturbe. On travaille ensuite sur cette énergie, grâce aux circuits antidotes. Cela permet à la personne de repasser sur un mode d’autodéfense, et de se sentir mieux”, éclaire la praticienne Fabienne Bernis, qui précise que la capacité d’autodéfense prévient les maladies dues à la somatisation. Et c’est notamment par la libération d’endorphines et d’enképhalines au niveau du cerveau et du corps, qu’est procurée cette   sensation de détente et de bien-être.

La première partie du PBA est exécutable par tous, à l’inverse de la seconde partie.

La libération des blocages émotionnels

Le deuxième aspect du PBA se concrétise par un travail sur les blocages émotionnels, qui n’est réalisable qu’après le travail de rééquilibrage des énergies, par des praticiens formés et entraînés. Cette deuxième phase repose sur la recherche des blocages émotionnels, dans un premier temps, c’est-à-dire “tout ce qui s’est passé entre la vie intra-utérine à aujourd’hui, suite à certains évènements qui peuvent marquer, car ce n’est pas l’événement qui créée le blocage mais la façon dont il est vécu”, puis sur le  traitement et la libération de ces blocages, que seuls les praticiens PBA sont habilités à faire.

Les blocages émotionnels sont nombreux, et présents chez tout le monde. Un exemple est donné: “Une petite fille entend sa mère débordée et à bout de nerfs dire : ’Si j’avais su, je n’aurais pas eu d’enfant’. Cette information va être conservée par la petite fille, qui va inconsciemment associer le fait d’avoir un enfant avec un danger. Adulte, il se pourrait qu’elle développe un blocage au niveau de la procréation.”

La PBA est une discipline non médicale. Elle ne remplace en aucun cas un suivi médical et ne se substitue pas à untraitement prescrit par un médecin. “La PBA, c’est comme une clé qui permet à ces mémoires enfouies d’être apaisées, en passant de l’inconscient au conscient. En général, elle permet aux gens de se sentir plus libérés et en harmonie avec eux-mêmes.”

Pour faire découvrir et expliquer cette méthode “Pour Beaucoup d’Amour”, comme aimait la surnommer son inventeur, la praticienne mènera deux conférences gratuites, le lundi 9 décembre 2019 et le mercredi 15 janvier 2020, dans la salle annexe des mariages, à la mairie de Papeete, ainsi qu’une formation (voir encadré). Les entreprises peuvent également faire appel à ses services, pour optimiser le bien-être de leurs employés.

Informations pratiques
Organisée par la praticienne Fabienne Bernis et dispensée par la directrice de l’institut Delatte, Fairouz Rouzeau, une formation PBA se déroulera au Tahiti Pearl Beach, du 8 au 15 février 2020. Elle permettra d’acquérir les pré-requis, le niveau 1 et/ou le niveau 2 de la psycho-bio-acupressure.
Pour tout renseignement supplémentaire, contacter Fabienne Bernis au 89 35 06 20 ou via fbernispba@gmail.com.
FB : PBA Institut Docteur Delatte Tahiti

En savoir plus
Créée et mise en place par le docteur Pierre-Noël Delatte, la psycho-bio-acupressure (PBA) est une technique accessible à tous, qui permet la gestion de ses émotions.
Méthode douce, indolore et naturelle, la PBA est développée dans les quatre ouvrages du Dr Delatte, Cinq points pour mon enfant, Cinq points, un point c’est tout !, Libérez-vous de vos blocages et Cinq points pour mon bébé.
Issue de l’acuponcture, cette pratique est aujourd’hui encadrée par l’Institut Delatte.
La PBA est présente à Tahiti, en France, en Belgique, au Canada, à la Réunion, au Portugal, en Suisse, en Australie et au Luxembourg. Mais aussi en Nouvelle-Calédonie, où sa reconnaissance se fera valoir d’autant plus, par la Mutuelle des fonctionnaires, qui assurera la prise en charge de deux séances annuelles, à compter du 1er janvier 2020.

ARTICLE COMPLET SUR : actu.fr/societe/la-psycho…