La naturopathie, kesako

naturo4

Lorsque j’ai annoncé à mes amis et collègues que j’envisageais de devenir naturopathe, la plupart m’ont regardée avec des yeux ronds l’air de dire « naturo … quoi ??! »

Alors la naturopathie c’est quoi au juste ?

Selon le Larousse Médical (édition 2007) « La Naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène (…) aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur, etc.), un traitement médical ne devant intervenir qu’en cas d’urgence. »

Le métier de « conseiller en naturopathie », a donc pour objectif d’accompagner les personnes en consultations afin qu’elles (re)deviennent un acteur responsable de leur santé et qu’elles apprennent à prendre soin d’elles grâce à des moyens naturels et biologiques.

Image libre de droit – source : pixabay.com

Quels sont les moyens dont dispose un naturopathe ?

Le naturopathe utilise différentes techniques pour accompagner les personnes en consultation. Les 10 techniques répertoriées par le site de l’OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire) sont les suivantes:

1 – L’alimentation ou hygiène nutritionnelle

2 – La psychologie (relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle, relation d’aide, psychothérapies brèves, sophrologie, …)

3 – L’exercice physique

4 – L’hydrologie (bains chauds-froids-dérivatifs, sauna, hammam …)

5 – Les techniques manuelles (massages non-médicaux type californien, coréen…)

6 – La réflexologie (appliquées au pied, à l’oreille, au nez, dos, le shiatsu, méthode des points de Knap…)

7 – Les techniques respiratoires (Bol Jacquier …)

8 – La phytologie (plantes) et l’aromatologie (huiles essentielles)

9 – Les techniques énergétiques (magnétisme recours aux aimants)

10 – Les techniques vibratoires (utilisation des couleurs, des rayonnements solaires, de la musique).

Le naturopathe peut également avoir recours à des compléments alimentaires naturels afin d’améliorer le terrain de la personne en consultation ou dans le cadre d’une cure de détoxification, de revitalisation ou de stabilisation.

Image libre de droit – source : pixabay.com

Comment se passe une séance ?

Avant d’entamer la première séance, votre naturopathe vous
expliquera sa démarche et ses méthodes de travail.

Il identifiera
ensuite vos attentes, et cherchera à
en savoir plus sur vous, votre mode
de vie, votre alimentation, votre profession, vos antécédents familiaux, vos
traitements en cours (sur lesquels il n’intervient absolument pas), votre
activité physique …

Il établira ensuite un bilan
naturopathique (ou vital)
dont l’objectif est de déterminer l’énergie
vitale du consultant grâce à l’interrogatoire détaillé du patient, l’examen
physique et à des méthodes réflexogènes (iridologie, prise de pouls …)

 En fonction de ses
observations, le naturopathe prescrit un
programme d’hygiène vitale
. Ces conseils d’hygiène de vie sont
personnalisés et dédiés pour une prise en charge globale des différents plans
de la santé du consultant.

La consultation dure en moyenne entre 1h et 1h30, et coûte
entre 60 et 120 € (fourchette approximative et variant en fonction de la région
et de l’expérience du praticien). N’hésitez pas à regarder le prix de la
consultation sur le site internet de votre naturopathe (les honoraires y sont
souvent renseignés), ou à lui demander lors de la prise de rendez-vous. En
général, une consultation suffit et c’est un excellent investissement à faire
pour votre santé et votre bien-être au quotidien !

Par ailleurs, de plus en plus de mutuelles prennent en charge les consultations en naturopathie. Il suffit de leur passer un petit coup de téléphone pour s’assurer des conditions de prise en charge.

Comment choisir son naturopathe ?

Pour trouver facilement un praticien près de chez vous, vous pouvez utiliser la rubrique « trouver un praticien certifié près de chez vous » sur le site de l’OMNES, association qui réunit les praticiens naturopathes de France, diplômés ou certifiés, et en exercice.

Et comment fait-on si on veut devenir naturopathe ?

Image libre de droit – source : pixabay.com

J’ai mis un certain temps avant de trouver une formation en naturopathie sérieuse et qui me convienne. Je lu les échanges sur beaucoup de forums et j’ai regardé en détail les programmes des formations, lorsqu’ils étaient disponibles. J’ai également contacté plusieurs naturopathes pour recueillir leur retour d’expérience sur les différentes formations qu’ils avaient suivies et pour leur poser des questions sur le métier de naturopathe. C’est une étape indispensable pour s’assurer que le nouveau métier qu’on s’apprête à exercer répond à nos attentes et nous convient réellement.

Finalement, j’ai choisi de suivre l’enseignement du Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) de Hyères. Je vous ferai un article, très prochainement, pour vous expliquer en détail les raisons qui m’ont poussées à choisir cette formation.

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires.

A bientôt,

Kenza

Source : naturogaya.fr/la-naturopa…