Des ânes qui soignent aux Hôpitaux de Saint-Maurice

Depuis quelques jours, des ânes ont pris leurs quartiers dans le parc des Hôpitaux de Saint-Maurice. Soignés par l’association Ȃnes en Ville, qui cherche depuis 2015 à réintroduire les équidés dans la vie des urbains, les animaux ne sont pas seulement là pour brouter l’herbe mais apaiser les patients par la présence relaxante.

La doit aussi permettre un travail sur le langage et sur la mémoire, une amélioration de la motricité et des capacités relationnelles, ou encore une stimulation des sens et des fonctions cognitives. Les patients des unités de gériatrie, de psychiatrie, et de soins de suite et réadaptation enfant seront les premiers à bénéficier de la présence des animaux.

Les sessions ne commenceront que l’été prochain, mais les équidés remplissent déjà une partie de leur mission. L’entretien du parc des Hôpitaux de Saint-Maurice -qui s’étend sur plus de 30 hectares- est partiellement délégué aux herbivores. Des ânes, poneys et moutons broutent déjà dans une zone d’éco-pâturage d’un hectare et demi.

Le partenariat entre l’association Ȃnes en Ville et les Hôpitaux de Saint-Maurice prévoit à terme d’aménager un potager, de planter des arbres fruitiers et d’installer dans le parc des poissons, mais également des poules, des ruches, et même des hérissons.

Articles proches