Cycle menstruel : ces choses étonnantes que la médecine traditionnelle chinoise peut vous apprendre

Comme 3 à 8% des femmes, Karine Bourakhowitch souffrait de trouble dysphorique prémenstruel (TDPM), une forme sévère du syndrome prémenstruel (SPM) caractérisé par une humeur dépressive, une anxiété et une instabilité émotionnelle très difficile à vivre la semaine précédent les règles. Cette praticienne en médecine traditionnelle chinoise et enseignante a donc décidé d’approfondir sa formation à Pékin, afin de se soigner d’abord, puis d’aider plus précisément ses patientes souffrant de troubles lié à leur cycle menstruel. Participant au 1er Sommet du cycle menstruel, elle a livré à Gaëlle Baldassari une vision simple des quatre phases que traverse chaque femme tous les mois environ. Que nous vous livrons ici en version synthétique. Chaque femme étant unique, certaines ne se retrouveront pas forcément dans ces schémas. Pour d’autres, ils peuvent être une opportunité de mieux comprendre les effets des mouvements hormonaux qu’elles traversent. A la clé, une occasion de mieux se connaître, de déculpabiliser de ne pas se sentir toujours au top, et éventuellement d’accéder à une nouvelle forme de liberté.

Comme dans le Feng Shui, la médecine traditionnelle chinoise se base sur la circulation de l’énergie appelée Chi. Ici, l’énergie vitale circule dans le corps via les méridiens. Les problèmes surviennent lorsque l’énergie circule mal, ou trop ou pas assez. Un praticien en médecine traditionnelle chinoise utilisera alors l’acupuncture, mais surtout des plantes et un rééquilibrage alimentaire pour restaurer l’équilibre du patient.

La semaine des règles vue par la médecine chinoise

0 à 7e jour du cycle environ :
Element : EAU
Organes : Vessie et Reins
Emotion : la Peur
Saison : l’hiver
Saveur : Salé
La semaine des règles est une semaine YIN, de repli sur soi. C’est l’hiver du cycle, un moment d’introspection, de présence à soi silencieuse. On ne peut pas vraiment s’occuper du monde, et si l’on se force, cela crée des tensions. C’est une semaine pour écouter ses rêves, développer ses intuitions et lâcher prise. En éliminant le sang, les reins peuvent générer de la peur, mais d’expérience, la femme sait relativiser et accueillir ces peurs. On perd beaucoup d’énergie à comprendre tout ce qui nous arrive. C’est justement le rôle des émotions.

Médecine traditionnelle chinoise : la transition entre chaque phase du cycle

Element : TERRE
Organes : Rate et estomac
Emotion : la Nostalgie
Saison : aucune
Saveur : Doux sucré
Entre chaque phase du cycle menstruel, la femme traverse une période de transformation qui l’accompagne vers le prochain mouvement. Cet appel de la Terre permet l’ancrage et stabilise les expériences passées. L’alimentation est particulièrement importante à ce moment-là, on peut avoir des fringales ou des envies. On veillera autant à ce qu’on mange qu’à notre respiration ou à notre sommeil.

Médecine chinoise : comment appréhender la semaine post-règles ?

du 8e au 14e jour du cycle environ :
Element : BOIS
Organes : Foie et vésicule biliaire
Emotion : la Colère
Saison : le printemps
Saveur : Acide
Une fois les règles terminées, la femme entre dans une énergie YANG. Tournée vers l’extérieur, elle retrouve une cadence plus soutenue, se remet en mouvements, dans une dynamique masculine. L’action du foie lui permet de sortir de l’hiver, et l’invite à exprimer sa vérité. Si l’émotion n’est pas exprimée, elle va se stocker dans le foie, qui pourrait se congestionner. La colère, elle, sert à protéger son territoire et son intégrité. C’est, pour la femme, le moment d’une expression juste, naturelle et dédramatisée.

La semaine de l’ovulation d’après la médecine traditionnelle chinoise

du 15e jour au 21e du cycle environ :
Element : FEU
Organes : Coeur et intestin grêle
Emotion : la Joie
Saison : l’été
Saveur : Amer
Toujours dans une énergie YANG d’ouverture vers l’extérieur, la semaine de l’ovulation permet de connecter à l’amour inconditionnel. La femme peut ressentir un sentiment de plénitude, une joie suprême avec une conscience plus vaste et une sensation d’humanité nouvelle. Rayonnante voire irrésistible, elle aura besoin d’une grande quantité d’énergie.

La semaine pré-menstruelle d’après la médecine chinoise

du 21e au 28e du cycle environ :
Element : METAL
Organes : Poumons et gros intestin
Emotion : la Tristesse
Saison : l’automne
Saveur : Piquant
Après deux semaines tournée vers l’extérieur dans une énergie YANG, la femme se replie à nouveau sur elle-même dans un mouvement YIN. Le rythme ralenti. Si elle veut maintenir la cadence à marche forcée, elle va créer des tensions et peut ressentir des douleurs. Pour certaines, les symptômes pré-menstruels peuvent atteindre l’hystérie. C’est le moment de prendre du temps pour soi, et de soigner le corps en faisant un soin de la peau ou des cheveux par exemple.

Karine Bourakhowitch consulte à Saint Malo. Pour assister gratuitement aux autres conférences du Sommet du Cycle menstruel, n’hésitez pas à vous inscrire.

A lire aussi :

La médecine chinoise, c’est pour moi ?

Extraction menstruelle : une infirmière alerte sur cette technique dangereuse pour stopper ses règles

La règle des 3V ou le secret d’une alimentation bénéfique pour la santé (et l’environnement)

Source : www.femmeactuelle.fr/sant…