Allier : des cours de bonheur à l’école

Un cours de bonheur, ça commence par dire comment on va. « Par exemple, si on est en colère parce que quelqu’un nous a énervés, et bien il faut en parler », explique un jeune participant, ravi de pouvoir s’exprimer. « Il ne faut pas avoir honte de ses émotions, on est un être humain et ces émotions-là il est important de les verbaliser pour qu’elles soient moins lourdes », explique Sabrina Alloy, professeure de . 45 minutes pendant lesquels les enfants vont découvrir le et faire leur première séance de méditation. Apprendre à ralentir, se poser et découvrir son monde intérieur.

« Ça m’apporte du calme et ça me permet de mieux me concentrer en classe », explique une autre élève. À tour de rôle, en trois séances, chaque classe va s’initier à ses cours de bonheur. Ici, on a choisi de réenchanter l’école. Un apprentissage de la bienveillance, de l’écoute de soi et des autres, très utile de retour en classe, mais qui se ramène aussi à la maison.

Source : www.francetvinfo.fr/econo…

Articles proches