Livres : Histoire du reboutement

Histoire du reboutement

Christian Trédaniel, fondateur de l'étiopathie, s'est donné pour tâche d'établir l'histoire du reboutement. Technique thérapeutique ancestrale, celle du dieu Asclêpios, elle s'est transmise jusqu'à nos jours uniquement par tradition orale. C'est dire toute la difficulté d'en établir l'historique, performance que l'auteur n'a pas craint de réaliser, avant que la vague dévastatrice du modernisme n'efface les dernières traces du passé. Cette histoire de l'art traditionnel du reboutement, qui a trouvé son extension dans une nouvelle discipline scientifique, l'étiopathie, est étudiée en parallèle avec l'évolution de la médecine classique et de la chirurgie instrumentale. Cela permet de comprendre pourquoi, malgré sa valeur intrinsèque, cette méthode n'a pu se transmettre que de manière empirique. Il s'agit ici, de l'ouvrage de référence sur l'histoire d'une tradition qui est devenue une science moderne.

Du reboutement à l'étiopathie ou de la tradition orale à la tradition écrite

Les techniques de reboutement

Reboutement chirosomatothérapie

Le Guide de l'ostéopathie

Le Guide de l'ostéopathie

Odile Jacob. 2017

Ostéopathie : une médecine naturelle et efficace à l’écoute de votre corps. En agissant avec l’intelligence et la précision de la main, l’ostéopathie soulage les douleurs les plus courantes : douleurs du dos, tensions musculaires, douleurs d’arthrose, certaines maladies ORL et digestives. Médecine douce, elle soigne l’individu dans sa globalité et évite dans bien des cas les effets secondaires des traitements médicamenteux. - Illustré de nombreux exemples, ce guide permet de comprendre les fondements de l’ostéopathie et ses différentes applications. - Chaque indication est présentée dans le détail, complétée par des informations pratiques : quand consulter, nombre de séances, contre-indications éventuelles. - Des exercices d’auto-ostéopathie vous permettront de prévenir les premières douleurs et de préserver ainsi votre capital-santé. - Prise en charge, législation, adresses : toutes les réponses pour choisir en connaissance de cause un thérapeute si nécessaire. Le docteur Gilles Mondoloni est médecin ostéopathe et attaché des hôpitaux de Paris. Il est chargé d’enseignement en ostéopathie à la faculté de médecine.

Se soigner par l’ostéopathie

Se soigner par l’ostéopathie

Odile Jacob. 2006

Ostéopathie : une médecine naturelle et efficace à l’écoute de votre corps. En agissant avec l’intelligence et la précision de la main, l’ostéopathie soulage les douleurs les plus courantes : douleurs du dos, tensions musculaires, douleurs d’arthrose, certaines maladies ORL et digestives. Médecine douce, elle soigne l’individu dans sa globalité et évite dans bien des cas les effets secondaires des traitements médicamenteux. - Illustré de nombreux exemples, ce guide permet de comprendre les fondements de l’ostéopathie et ses différentes applications. - Chaque indication est présentée dans le détail, complétée par des informations pratiques : quand consulter, nombre de séances, contre-indications éventuelles. - Des exercices d’auto-ostéopathie vous permettront de prévenir les premières douleurs et de préserver ainsi votre capital-santé. - Prise en charge, législation, adresses : toutes les réponses pour choisir en connaissance de cause un thérapeute si nécessaire. Le docteur Gilles Mondoloni est médecin ostéopathe et attaché des hôpitaux de Paris. Il est chargé d’enseignement en ostéopathie à la faculté de médecine.

Appendices to a Report on Thomas Rymer's Fœdera

Appendices to a Report on Thomas Rymer's Fœdera

La médecine manuelle

La médecine manuelle

FeniXX. 1988

La médecine manuelle, réservée depuis 1962 aux seuls docteurs en médecine formés à cette pratique, existe depuis l’Antiquité. La médecine moderne, se basant sur les expérimentations cliniques dans les grands services de rhumatologie du monde entier, n’a fait que retrouver et codifier d’anciennes notions oubliées. La médecine manuelle utilise des manœuvres de mobilisation passive mais forcée sur l’appareil ostéo-musculaire du corps humain. Son principe consiste à d’abord définir la lésion articulaire du patient, puis à combiner trois techniques principales : — le massage (pour les perturbations cutanées, musculaires ou ligamentaires) ; — la mobilisation articulaire qui fait exécuter à l’articulation ses propres mouvements normaux ; — et la manipulation articulaire (en rotation ou en traction) qui consiste à porter l’articulation à la limite de ses possibilités dynamiques. Elle rétablit ainsi l’équilibre anatomique pour soulager immédiatement (dès la première séance), voire guérir définitivement (généralement en 2 ou 3 séances). Son efficacité ne peut plus être mise en doute de nos jours. Ses indications thérapeutiques sont nombreuses ; parmi les principales : — Au niveau crâne/nuque : céphalées, migraines, tension de la colonne cervicale, cervicalgies, troubles de la statique... — Au niveau de la colonne vertébrale : torticolis, « coup du lapin », dorsalgies, lombalgies, arthrose... — Au niveau des membres : douleurs crurales et sciatiques, tendinites, entorses, foulures, claquages, crampes... — Au niveau des organes : troubles cardio-vasculaires, respiratoires, digestifs, O.R.L., gynécologiques... Le grand public se doit de mieux connaître et de mieux comprendre cette méthode thérapeutique dont les résultats et les succès sont incontestables. L’auteur, praticien expérimenté, répond à toutes les questions que vous vous posez à son sujet.