Médecine Intégrative: un nouveau centre à Clermont-Ferrand et Aurillac pour traiter la souffrance des patients

Ostéopathie, acupuncture, gym sensorielle, relaxation, hypnose, kinésithérapie, thérapie brève, diététique sont ainsi proposées. Une approche holistique de la douleur pour et avec le patient.

C'est nouveau ! Tant pour la structure que pour le concept. Forts de leur expérience de plusieurs années en tant que médecins dans des centres de la douleur, deux professionnels de santé ont créé Douleurs 360 à Aurillac et Clermont-Ferrand. 

« Il s'agit d'un centre anti-douleur multi-site pour les patients souffrant de douleurs chroniques », explique Christophe Sureau, médecin algologue à l'origine de ce projet aux côtés de sa consoeur Marlène Palach. « Nous avons pensé un modèle afin que les patients aient de véritables clés d'autosoin ».

La structure combine technologies de pointe et expertise médicale au centre médico-chirurgical de Tronquières et au Centre République à Clermont-Ferrand.Depuis septembre, les deux médecins proposent des parcours de soins inscrits dans une démarche de médecine , c'est-à-dire une offre de soins personnalisée qui part de la demande du patient, dans une démarche globale.

VOIR AUSSI :  Le président coréen est-il sous l'influence d'un chaman ?

Douleurs neuropathiques

Concrètement, trois parcours sont proposés : Neuropathies 360, Céphalées 360 et Vertèbres 360. « Neuropathies 360 est conçu pour que les patients évitent de tomber dans la chronicisation de la douleur après une chimiothérapie, une chirurgie ou un traumatisme », explique le médecin. « On sait que 10 à 30 % des patients qui ont recours à la chirurgie vont souffrir de douleurs neuropathiques périphériques avec tout l'impact que cela peut engendrer dans leur quotidien, leur vie sociale… Nous voulons donc éviter qu'ils tombent dans cette douleur-là. De même qu'après une chimiothérapie, la douleur ne doit pas être une fatalité : plus on la prend en charge tôt, plus on obtient de résultats ». Patchs, toxine botulique ou neurostimulation transcutanée font partie des traitements éventuels.

Deux autres parcours : pour le mal de dos et les maux de tête

Les deux autres parcours se déroulent sur une matinée ( de jour) afin de réaliser une évaluation pluridisciplinaire et globale de la situation du patient. « C'est un travail sur tout un ensemble : corporel, psychocorporel, émotionnel, toujours avec bienveillance », détaille-t-il. A l'origine du centre anti-douleur Douleurs 360, Christophe Sureau et Marlène Palach, deux médecins algologues.

VOIR AUSSI :  Médecines d’Asie : le feu et l’aiguille

Vers l'autonomie, l'autosoin

Les patients intègrent des étapes clés, allant de l'évaluation initiale à la mise en œuvre de stratégies d'autosoin, en passant par des sessions éducatives, ateliers pratiques, téléconsultation et des .

L'idée est que le patient maîtrise sa douleur en ayant accès à une prise en charge complète et adaptée favorisant son bien-être et son autonomie

Ostéopathie, , gym sensorielle, relaxation, , kinésithérapie, thérapie brève, diététique sont ainsi proposées. Une approche holistique de la douleur pour et avec le patient.

Cet Article est apparu d'abord sur https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand-63000/actualites/douleurs-360-un-nouveau-centre-multi-site-a-clermont-ferrand-et-aurillac-pour-traiter-la-souffrance-des-patients_14385134/

Lire ici la suite de l'Article Original

Partager Cet Article :