Du mesmérisme au magnétisme animal. Diffusion et résurgences entre les XVIIe et XIXe siècles

L' du animal est l'objet depuis une quinzaine d'années d'un important renouvellement historiographique.

Longtemps ravalées au rang d'objets curieux et pittoresques, les doctrines cosmologiques et physiologiques et les pratiques thérapeutiques du médecin Franz Anton (1734-1815), élaborées entre Vienne et Paris au tournant des années 1770 et 1780, ont suscité à partir des années 1960 l'intérêt de nombreux chercheurs.

Si de nouvelles interprétations ont été discutées depuis, il reste à réinterroger les liens entre ce courant, considéré dans sa diversité et dans la longue durée, et les dynamiques politiques afin de mieux comprendre le rôle joué par le animal et les débats qu'il suscite, au-delà même du champ médical, dans des domaines scientifiques ou culturels très variés et, plus largement encore, dans les transformations qui traversent les sociétés occidentales au cours des xviiie et xixe siècles.

VOIR AUSSI :  Utilisation des Cannabinoïdes en cas de Douleurs chroniques : que savoir à propos ?

Cet Article est apparu d'abord sur https://journals.openedition.org/lrf/7065?lang=en

Lire ici la suite de l'Article Original

Partager Cet Article :