Le Vietnam actif au sommet mondial sur les médecines traditionnelles

Les représentants vietnamiens ont partagé les politiques du pays sur la promotion de la médecine traditionnelle lors du premier sommet mondial sur les traditionnelles qui s'est tenu en Inde du 17 au 18 août.

>> L'ASEAN et l'Inde renouent leur coopération en médecine traditionnelle

Le sommet, organisé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le gouvernement indien, se tient du 17 au 19 août à Gandhinagar, dans l'État du Gujarat, en Inde, en marge d'une réunion des ministres de la Santé du G20.

S'exprimant lors de la session de discussion, Nguyên Thi Huong Liên, co-fondatrice et vice-présidente de la compagnie par actions Sao Thai Duong, a partagé quelques points positifs dans les politiques du pour encourager le développement de la médecine traditionnelle.

Elle a cité le décret N°1893/QD-TTg 2019 sur la programme de développement de la médecine traditionnelle à l'horizon 2030 et la circulaire N°39/2021/TT-BYT 2021 du ministère de la Santé relative à l'enregistrement de la médecine traditionnelle.

VOIR AUSSI :  Vidéo : Mort voici ta défaite ! Dr Jean-Jacques Charbonier et Philippe Bobola .

La responsable a souligné des points importants dans les politiques du pour promouvoir l'innovation dans la médecine traditionnelle et a fait des recommandations sur des solutions stratégiques. En effet, les traditionnelles sont un mode de soins et un patrimoine que de nombreux pays chérissent et promeuvent.

Pour de nombreuses personnes dans le monde, les médicaments à base de , les traitements et les praticiens traditionnels constituent la principale source de soins de santé.

Pour l'OMS, les médecines traditionnelles sont considérées comme la « somme des connaissances, capacités et pratiques basées sur des théories, croyances et expériences propres à différentes cultures, explicables ou non, utilisées autant pour l'entretien de la santé que la prévention, le diagnostic, l'amélioration ou le traitement de maladies physiques et mentales ».

Le sommet de l'OMS vise à assurer de bonnes pratiques à travers le monde et l'intégration de ces médecines dans les systèmes de santé publique, tout en prévoyant un encadrement législatif à leur exercice. Actuellement, 170 pays membres ont fait rapport à l'OMS sur leur utilisation des médecines traditionnelles.

VOIR AUSSI :  Les Français et les médecines non conventionnelles

Cet Article est apparu d'abord sur https://lecourrier.vn/le-vietnam-actif-au-sommet-mondial-sur-les-medecines-traditionnelles/1196336.html
Consulter l'Article Original

Médecines search

Partager Cet Article :